― Alina Kruk / Shutterstock.com

Dès la rentrée prochaine, les universités et les résidences du Crous proposeront gratuitement des protections périodiques aux étudiantes. Cette initiative fait suite à cette même décision prise en Écosse.

Afin de lutter contre la précarité des jeunes, la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a décidé de distribuer gratuitement des protections périodiques « respectueuses de l’environnement ». Dès la rentrée prochaine, les universités et les résidences du Crous seront équipées d’un distributeur. Au total, 1 500 machines devraient être fonctionnelles en septembre prochain, a-t-elle officiellement annoncé ce 23 février. Cette décision fait suite à des discussions avec des parlementaires, des organisations étudiantes représentatives, ou encore l’association Règles Elémentaires.

En effet, une enquête menée par la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE), l’Association nationale des étudiant(e)s sages-femmes (ANESF) et l’Association fédérative des étudiant(e)s de Poitiers (AFEP) dévoile la précarité menstruelle :

  • 33 % ont besoin d’une aide financière ;
  • 1 personne sur 10 fabrique sa propre protection ;
  • 1 sur 20 utilise du papier toilette.

Une mesure bienvenue, surtout en pleine crise sanitaire qui touche tout particulièrement les jeunes.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de