Obtenir un prix Nobel est un immense prestige source de beaucoup de joie et de fierté. Pourtant, la honte et la culpabilité se cachent derrière la création de ce fameux prix. En effet, Alfred Nobel l’a créé car il se sentait coupable d’avoir inventé un dangereux explosif.

Considérés parmi les récompenses les plus prestigieuses de la planète, les prix Nobel représentent le summum de la réussite intellectuelle. Plus précisément, ces prix sont accordés chaque année à ceux qui confèrent le « plus grand bienfait à l’humanité » dans le domaine de la physique, de la chimie, de la physiologie ou de la médecine, de la littérature et de la paix. L’homme qui a créé les prix Nobel était Alfred Nobel, un chimiste, inventeur et industriel suédois. Outre la création des fameux prix Nobel, l’inventeur est également connu pour avoir créé la dynamite, un explosif à base de nitroglycérine qui est couramment utilisé dans le domaine de la construction et l’exploitation minière, mais aussi pour la guerre et le terrorisme.

Selon de nombreux experts, c’est précisément pour cette raison qu’Alfred Nobel avait créé la prestigieuse récompense. Ce dernier se serait en effet senti coupable d’avoir créé une arme aussi dangereuse. Il voulait également changer l’image qu’on avait de lui, après que des critiques virulentes à son encontre ont fait la une des journaux lorsqu’on a confondu la mort de son frère avec la sienne. Il est intéressant de savoir que les prix Nobel n’ont été créés qu’après sa mort, dans la mesure où c’est via son testament qu’il a émis la volonté de léguer la majeure partie de sa fortune à une fondation spécialement conçue pour décerner ces prix.

Si Alfred Nobel est décédé en 1896, la première cérémonie de remise des prix Nobel n’a eu lieu qu’en 1901, dans la mesure où beaucoup de scepticisme a entouré la dernière volonté de l’inventeur, entrainant ainsi de très longues procédures dans l’exécution du testament.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de