Au Salvador, l’avortement et même les fausses couches sont considérés comme des meurtres. Même si la vie de la mère est en danger ou en cas de viol, l’avortement est strictement interdit dans ce pays. De très jeunes filles se retrouvent enceintes sans avoir la possibilité d’avorter. Aujourd’hui, une vingtaine de femmes sont emprisonnées pour avoir avorté ou fait une fausse couche et doivent purger des peines très lourdes pouvant aller jusqu’à 30 ans de prison.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
RUSTINETTE
RUSTINETTE
1 année

et les 3 salauds qui ont violés ils sont en liberté ?? monde de sadique, pourquoi autant d’atrocité, 30 ans de prison pour ça ?? je crie AUX FOUS. Les hommes ont si peur des femmes ?? Jamais je ne mettrais les pieds dans ce pays sauf pour aller sauver… Lire la suite »