Actuellement, il nous est possible de consulter les informations météorologiques de n’importe où et à n’importe quel moment grâce, notamment, à l’évolution de la technologie mais aussi grâce aux progrès faits par les météorologues et prévisionnistes. Toutefois, ce n’est pas pour autant que ces prévisions sont constamment véridiques.

Le domaine de la météorologie a indéniablement évolué

Il faut admettre que le domaine de la météorologie a connu une évolution conséquente depuis l’instauration, le 23 mars 1950, de l’OMM (Organisation météorologique mondiale). Pour rappel, cet organisme international a été mis en place dans le but d’établir des normes climatiques et de transmettre les informations concernant la météo à tous les acteurs mondiaux. D’ailleurs, le 23 mars est la Journée mondiale de la météorologie, créée par l’OMM.

Malgré cette évolution, de nombreux météorologues et prévisionnistes, comme Emmanuel Demaël, prévisionniste à Météo-France et Corentin Fourneau, prévisionniste à l’Institut royal météorologique, sont unanimes sur le fait que la prévision obéit à un principe : plus la prévision météorologique est lointaine, moins elle est fiable ; plus elle est proche et plus elle est fiable.

Le domaine de la météorologie a grandement évolué au fil des décennies © Pixabay

Les prévisions sur 24 heures à cinq jours sont les plus fiables

En termes de chiffres, ces experts de la météo déclarent que les prévisions météo sont fiables de 70 % à 90 % lorsqu’elles sont établies sur une plage de vingt-quatre heures.

Auparavant, et plus précisément jusqu’à la fin des années 1990, les experts en météorologie faisaient des prévisions allant jusqu’à 3 jours. Néanmoins, à l’heure actuelle, il est possible d’avoir des prévisions météorologiques plus ou moins fiables jusqu’à 5 jours voire au-delà.

Toutefois, Emmanuel Demaël souligne qu’au-delà de ces cinq jours, il ne s’agit plus à proprement parler de prévision météorologique mais plutôt de tendance. Or, cette tendance peut changer au gré de plusieurs facteurs imprévisibles pour les météorologues comme les chutes de neige, les orages et le brouillard. Ils constituent ce que les chercheurs appellent des phénomènes météorologiques.

Alors, à quel point peut-on faire confiance à la météo ?

Même si les experts de la météo admettent que les prévisions ne peuvent être fiables à 100 %, nous disposons actuellement de connaissances et de supports technologiques qui peuvent nous fournir des informations sur le temps qu’il fera demain, dans quelques jours, dans quelques semaines et même dans les mois à venir.

Toutefois, il est conseillé de plus se fier aux informations météorologiques récentes qu’aux prévisions éloignées du fait des phénomènes météorologiques qui peuvent arriver entretemps ou soudainement. Les météorologues s’efforcent bien évidemment de prévoir autant que possible le bon comme le mauvais temps. De ce fait, pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux ne pas se dire dès aujourd’hui qu’il fera beau dans quelques mois et de se faire un programme à la plage.

Les prévisions météorologiques à moyen et à long terme peuvent généralement subir des changements © Pixabay

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de