Microraptor zhaoianus
Représentation artistique d’un Microraptor zhaoianus tenant un petit mammifère dans sa gueule — © Ralph Attanasia III

S’il est depuis longtemps établi que les premiers mammifères ont cohabité avec les dinosaures pendant des dizaines de millions d’années, des scientifiques ont récemment identifié de nouvelles preuves de leur consommation par ces derniers.

Microraptor zhaoianus

Le dinosaure en question était un Microraptor zhaoianus, dont le squelette partiel a été mis au jour au sein d’une formation sédimentaire du nord-ouest de la Chine, où de nombreux fossiles de dinosaures avaient été précédemment découverts. Ayant vécu dans les forêts du Crétacé précoce, il y a environ 125 à 122 millions d’années, ces petits carnivores bipèdes à plumes mesurant moins d’un mètre de long possédaient vraisemblablement un mode de vie majoritairement arboricole.

Détaillé dans le Journal of Vertebrate Paleontology, l’examen minutieux du fossile a révélé la présence d‘une patte complète de mammifère (dont l’espèce exacte n’a pas encore pu être déterminée) à l’intérieur de son tube digestif, indiquant que le membre avait été consommé très peu de temps avant sa mort.

« Le fait que la patte soit intacte indique qu’elle a été avalée en entier », souligne Hans Larsson, chercheur à l’université McGill et auteur principal de l’étude. « Nous n’avons pas pu établir la proportion exacte du mammifère ayant été consommée, mais la mise en évidence d’autres petits os dans sa cage thoracique suggère que le dinosaure ne s’est pas contenté de ce membre. »

Pied de mammifère
Pied de mammifère (visible au centre) — © Alex Dececci

Bien que l’on ignore si le Microraptor a réellement chassé et tué le mammifère, ou est simplement tombé sur sa carcasse et s’est nourri de ses restes, à la manière d’un charognard, il s’agit seulement de la seconde preuve d’un tel comportement chez les dinosaures. Le premier exemple documenté se résumant à la présence d’os d’un mammifère primitif, appelé symétrodonte, dans la section intestinale fossilisée d’un autre petit dinosaure carnivore nommé Sinosauropteryx.

Des carnivores généralistes

Si les paléontologues soupçonnaient déjà que les microraptors avaient un régime alimentaire assez varié, du fait de la diversité plus importante des petites espèces qu’il était à même de chasser, et que leurs homologues plus massifs auraient ignorées, cette nouvelle découverte renforce considérablement cette idée.

« Nous avions déjà identifié des restes de poisson, oiseau et lézard dans le système digestif de plusieurs spécimens de Microraptor », détaille Larsson. « Cette nouvelle découverte ajoute un petit mammifère à leur régime alimentaire, suggérant que ces dinosaures étaient des opportunistes et non des mangeurs exigeants. »

« Savoir que le Microraptor était un carnivore généraliste offre une nouvelle perspective sur la façon dont les écosystèmes anciens ont pu fonctionner et un aperçu possible de l’une des principales raisons ayant permis à ces petits dinosaures à plumes de perdurer. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments