En mars dernier, la NASA avait annoncé la première sortie dans l’espace, depuis la Station spatiale internationale, d’une équipe exclusivement féminine. Celle-ci, pour des raisons matérielles, n’avait pas été concrétisée. Le 21 octobre prochain, les astronautes Christina Koch et Jessica Meir devraient prétendre à cette première dans l’histoire de l’exploration spatiale, au cours d’une mission visant à moderniser le système d’alimentation de l’ISS.

Une première sortie féminine

La première sortie dans l’espace uniquement féminine est prévue pour la 21 octobre, selon la NASA.

Pour la première fois, deux femmes sortiront pour une mission hors de la station, pour une durée de six heures.

Cette sortie hors de la Station spatiale internationale (ISS) sera la quatrième d’une série de dix sorties jusqu’à la fin de l’année, à une cadence inédite depuis l’assemblage final de la station en 2011. Cette mission a pour but de remplacer les anciennes batteries nickel-hydrogène par des batteries lithium-ion, pour une meilleure alimentation de la station. 

Un contretemps de taille 

La première sortie uniquement féminine était censée advenir le 29 mars dernier, mais un problème matériel a empêché l’événement : l’ISS n’avait qu’un seul composant de taille « M » d’une partie du torse de la combinaison spatiale. Christina Koch devait alors effectuer une sortie avec Anne McClain, depuis accusée du premier crime dans l’espace, rentrée en juin sur Terre. Les combinaisons agréées pour les sorties spatiales sont un assemblage très complexe — les préparer peut prendre jusqu’à 12 heures. En mars, les astronautes ont manqué de temps pour configurer la deuxième combinaison de taille « M » pour une sortie spatiale : Anne McClain a été remplacée par un collègue masculin, Nick Hague, de plus grande taille, pour sortir dans l’espace avec Christina Koch. 

Entretemps, une autre combinaison de taille « M » a été envoyée vers l’ISS, ce qui signifie qu’il y a désormais deux combinaisons de cette taille parées aux sorties hors de la station. Lors d’une conférence de presse de vendredi dernier, Kirk Shireman, program manager de la NASA, a annoncé que dans les prochaines années, de nombreuses combinaisons similaires seraient envoyées en direction de la station. Les combinaisons sont unisexes, mais cela sous-entend une plus grande disponibilité de combinaisons adaptées au gabarit des membres féminins de la station. 

Jessica Meir — Crédits: NASA / Christina Koch — Crédits : NASA

Avancée notable à célébrer ou événement logique dans l’exploration spatiale? 

Dans une interview live de l’ISS du 4 octobre, quand on lui demande si cela la gêne d’être ramenée à un record purement féminin, ou si au contraire il est important de marquer ces étapes faites pour l’égalité des genres dans l’exploration spatiale, Christina Koch répond : « Je pense que c’est important, par le caractère historique de ce que nous faisons, parce que dans le passé, les femmes ne faisaient pas toujours partie du débat. »

« C’est incroyable de contribuer au programme spatial à une époque où toutes les contributions peuvent être acceptées et tout le monde a un rôle ; cela peut augmenter les chances de réussite d’autant. Il y a beaucoup de personnes qui trouvent une motivation dans des histoires inspirantes de figures dans lesquelles elles se reconnaissent, et c’est un aspect important de cette histoire qui est en train de s’écrire. » 

Jessica Meir ajoute : « Ce que l’on fait succède à tout le travail effectué depuis des décennies, le travail collectif de toutes ces femmes menant à la situation d’aujourd’hui. Ce qui est plaisant est que nous n’y pensons même pas au quotidien, nous faisons partie d’une équipe, nous faisons notre travail au sein de cette équipe efficace et soudée. »

Christina Koch, arrivée à bord de l’ISS mi-mars est censée rester jusqu’à février 2020, et devrait décrocher le record de la plus longue durée en orbite pour une femme. Jessica Meir est arrivée fin septembre à bord de l’ISS. Le planning est toujours sujet à des modifications, mais l’on espère enfin voir cet événement créer un précédent, pour une parité toujours plus respectée dans l’espace. La sortie devrait avoir lieu le 21 octobre à 12:30, heure de Paris.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de