© Operacomique / Wikipedia

Carmen est aujourd’hui un des opéras les plus connus à travers le monde. Nous avons tous entendu au moins une fois les paroles chantées par Carmen à ses nombreux prétendants : « L’amour est enfant de bohème, Il n’a jamais, jamais, connu de loi, Si tu ne m’aimes pas, je t’aime, Et si je t’aime, prends garde à toi, Prends garde à toi ! » Mais le saviez-vous ? Avant d’être un opéra joué dans le monde entier, la première représentation de Carmen par Georges Bizet fut un véritable désastre.

A l’origine, Carmen est une nouvelle de Mérimée qui raconte l’historie d’une jeune gitane d’Andalousie qui utilise ses charmes féminins pour précipiter son amant jaloux dans la destruction. « Toute femme est amère comme le fiel ; mais elle a deux bonnes heures, une au lit, l’autre à sa mort » est la première phrase de la nouvelle qui fut publiée en 1847.

Et à la date du 3 mars 1875, se jouait alors pour la première fois l’opéra, qui deviendra le plus joué à travers le monde : Carmen de Georges Bizet. Âgé seulement de 37 ans, le jeune compositeur attend ce moment avec impatience. Mais ce qui devait être un sacrement devient un véritable fiasco. L’orchestre joue mal, les décors ne sont pas changés assez rapidement, mais surtout le public présent est choqué par l’histoire de Carmen…

Le premier des quatre actes n’est pas encore fini que déjà les chaises se vident au fur et à mesure. La bourgeoisie parisienne n’était pas prête pour Carmen. Un opéra trop peu français, trop indécent, le public boude l’œuvre de Georges Bizet. Le compositeur se réfugie alors à Bougival. Et il meurt, quelques mois seulement après cette représentation catastrophique, d’une crise cardiaque, à la suite d’un bain froid dans la Seine.

2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Alex19guy51 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
19guy51
Membre
19guy51

Il faut lire « Le public présent », pas « Le public pressant ».