— ChiccoDodiFC / Shutterstock.com

La science peut parfois nous faire découvrir des choses très étranges, et c’est le cas avec ces animaux capables de respirer par les fesses. Il a en effet été récemment découvert que certains mammifères – notamment les cochons – peuvent respirer par le rectum en cas d’urgence. Ce phénomène étant très intéressant, des scientifiques ont décidé de l’explorer plus en profondeur.

Une découverte essentielle dans le contexte de la pandémie de coronavirus

Plus tôt en 2021, une étude publiée dans la revue Med a expliqué que certains mammifères – notamment les rongeurs et les cochons – peuvent utiliser leur système digestif pour respirer en cas d’urgence. En effet, des expériences réalisées par les chercheurs ont montré que l’administration d’oxygène gazeux ou de liquide oxygéné par le rectum a permis de sauver la vie à deux mammifères en insuffisance respiratoire grave. Si cette découverte peut sembler farfelue, elle est en fait très importante dans la mesure où il existe une possibilité que cela puisse également s’appliquer aux humains.

Dans ce cas, les scientifiques pourraient trouver de nouvelles méthodes d’assistance respiratoire, ce qui pourrait actuellement sauver de nombreuses vies, surtout dans le contexte de la pandémie de Covid-19. « Bien que les effets secondaires et la sécurité doivent être évalués de manière approfondie chez l’Homme, notre approche peut offrir un nouveau paradigme pour soutenir les patients gravement malades souffrant d’insuffisance respiratoire », a ainsi expliqué Takanori Takebe, auteur principal de l’étude, selon un rapport de SciTechDaily.

Notons que les cochons et les rongeurs ne sont pas les seuls à avoir développé des mécanismes de respiration intestinale. Il en va de même pour certaines espèces aquatiques. Mais dans les deux cas, cette capacité est utilisée lorsque l’animal se retrouve dans l’incapacité d’avoir recours aux poumons ou aux branchies pour respirer. Si cette étude a été publiée au mois de mai 2021, les scientifiques n’ont pas encore trouvé de manière fiable pour appliquer une assistance respiratoire via le rectum aux humains. Quoi qu’il en soit, l’idée reste prometteuse et les chercheurs continuent leurs recherches sur le sujet.

— krumanop / Shutterstock.com

Un procédé qui devrait bientôt être testé sur des humains

Plus précisément, une nouvelle série d’expériences a été menée pour déterminer quels sont les risques et les bienfaits d’une injection de milliards de bulles d’oxygène dans le rectum. Ces tests ont également été réalisés dans le but d’obtenir l’autorisation d’effectuer des essais cliniques de la procédure chez des volontaires sains. Les expériences ont ainsi été effectuées sur 12 cochons qui ont été exposés à de la fumée afin de faire baisser considérablement leur saturation en oxygène à environ 60 %. À ce stade, la procédure a été appliquée et les chercheurs ont constaté que ladite saturation a augmenté à 81 % après 150 minutes.

À titre de comparaison, les porcs qui n’ont pas reçu de bulles d’oxygène par le rectum ont vu leur saturation en oxygène tomber à 53 %. Une diminution du niveau de dioxyde de carbone dans le sang a également été observée chez les cochons soumis à la procédure, alors que cela augmentait chez les autres animaux. Bref, les résultats sont très prometteurs et on peut espérer que cela fonctionnera aussi bien chez les humains. En fait, l’approche est si intéressante qu’une entreprise – nommée Respirogen – a d’ores et déjà été pressentie pour commercialiser cette nouvelle méthode d’assistance respiratoire.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Vilain Rosette
Vilain Rosette
7 mois

N’importe quoi. Les sorciers, pensent faire mieux que le créateur !!!!.