population
© Lars Curfs / Wikimedia Commons

C’est officiel, nous sommes désormais plus de 8 milliards d’êtres humains sur Terre. Si ce chiffre semble énorme, ses implications le sont plus encore, mais pas de la manière dont on pourrait le penser. Si la surpopulation est le souci qui nous vient en premier lieu à l’esprit avec autant d’habitants sur la planète, c’est loin d’être le véritable problème.

Une population qui continue de croître, mais de plus en plus lentement

Il a été officiellement reconnu par l’Organisation des Nations unies (ONU) que depuis le 15 novembre 2022, la planète compte plus de 8 milliards d’êtres humains. C’est un milliard d’individus en plus par rapport à 2011, et les experts ont estimé que le prochain pic des 9 milliards ne devrait être atteint que d’ici 15 ans. Par ailleurs, les scientifiques ont également annoncé que l’humanité ne devrait arriver à 10,4 milliards d’habitants qu’en 2100, et qu’à partir de là, la croissance démographique va se stabiliser ou décliner.

En effet, les données ont montré que partout dans le monde, les humains ont tendance à vivre plus longtemps et à avoir moins d’enfants, ce qui met un frein aux tendances de croissance démographique. Malgré cela, il ne faut pas minimiser ce chiffre, surtout dans la mesure où cela signifie que le nombre de personnes sur Terre a doublé en un demi-siècle. Étant donné les problèmes auxquels fait actuellement face l’humanité (réchauffement climatique, pénuries, inflation, pandémie, guerre, pour n’en citer que quelques-uns), un nombre si élevé d’êtres humains pourrait ajouter la surpopulation dans cette liste.

Mais il faut savoir qu’il ne s’agit pas là de quelque chose de nouveau. En effet, la surpopulation est un problème qui a été évoqué dès la révolution industrielle au 19e siècle ; les experts prévoyant alors des conséquences catastrophiques, notamment à cause du manque d’espace et de ressources pour faire face à la croissance démographique. Mais l’histoire a montré que, finalement, même s’il y a plus de personnes sur Terre, la qualité de vie des humains s’est généralement améliorée.

Population
— Varavin88 / Shutterstock.com

La surpopulation : un problème largement surévalué

Cela ne signifie pas qu’un nombre aussi élevé de personnes n’a pas eu que des conséquences néfastes. Cela signifie tout simplement que la surpopulation n’est pas un problème aussi grave qu’on pourrait le penser. En effet, même si les humains ont déjà largement dépassé la capacité optimale de la Terre à pourvoir à leurs besoins, il reste assez de ressources pour qu’on puisse subvenir à nos besoins. En fait, la pire facette de la croissance démographique, c’est le vieillissement démographique.

En plus du fait que les humains ont tendance à avoir moins d’enfants, la population a tendance à compter plus de personnes âgées. Autrement dit, il y aura de moins en moins de jeunes pour travailler, alors qu’il y aura de plus en plus de vieux qui auront besoin de soutien et de soins. Mais les experts estiment qu’avec une meilleure organisation et une bonne utilisation des ressources qui sont à notre disposition, ce problème peut être facilement réglé. En conclusion, il est donc estimé que la surpopulation n’est pas le fond du problème, même s’il y a désormais 8 milliards de personnes sur la planète.

Le véritable problème, c’est la manière dont on gère les ressources nécessaires à toutes ces personnes, notamment le changement climatique. En effet, le changement climatique n’est pas une conséquence de la surpopulation, mais de la manière dont on a décidé d’utiliser les ressources et l’énergie jusqu’à présent.

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Didier Barthès
Didier Barthès
9 jours

Un problème largement surévalué la surpopulation ? Étrange analyse, l’occupation de tous les territoires par tous les humains et la pêche nécessaire pour nourrit toutes ces personnes sont les principales raisons de l’effondrement de la biodiversité, elle même principal problème de la biosphère aujourd’hui. Voyez cet entretien avec l’un des… Lire la suite »

Bohaire77
Bohaire77
9 jours

« Mais l’histoire a montré que, finalement, même s’il y a plus de personnes sur Terre, la qualité de vie des humains s’est généralement améliorée. » Quelle sotise de conclure que cela va continuer ! Quelle sotise de comparer les sciences sociales et écologiques du 19° siècle avec aujourd’hui ! Je suis… Lire la suite »