― ricochet64 / Shutterstock.com

Alors que la situation sanitaire et les prises de parole d’Emmanuel Macron laissent entrevoir un avenir tourmenté pour les demandeurs et demandeuses d’emploi, Pôle emploi fait des records d’audience sur YouTube. L’enseigne a choisi la plateforme pour communiquer sur les services à distance qu’elle propose, en ciblant prioritairement les jeunes.

Le premier épisode de « L’Émission », la série de vidéos lancée sur la chaîne de Pôle emploi, a dépassé les espérances de l’organisme en enregistrant un nombre de 150 000 vues en 48 heures. « On ne savait pas comment on allait être reçus, et cela a été un grand succès », raconte Juliette Hassan, la présentatrice de « L’Émission », avant d’ajouter : « Nous avons été placés en tendance YouTube, ce qui n’arrive jamais pour une marque et encore moins pour un établissement public. C’était du jamais-vu. »

A l’heure où le télétravail se généralise, les chômeurs et chômeuses n’échappent pas à la règle. « L’Émission » répond au besoin actuel des chercheurs d’emploi en présentant tous les services à distance de l’établissement. L’épisode s’ouvre avec un micro-trottoir, visant à évaluer le niveau de connaissance des Français sur les services de l’enseigne, avant de donner lieu à une interview d’un responsable de l’organisme. S’ensuit une présentation des « moocs », des cours en ligne ouverts à toutes et tous, puis un module « info ou intox » pour faire un point sur les idées reçues. La vidéo se termine par l’interview du psychiatre S. Tisseron sur notre rapport aux nouvelles technologies.

La chaîne a probablement tiré parti des récentes prises de parole d’Emmanuel Macron concernant les plans sociaux et la hausse exponentielle du chômage. Ciblant en priorité les jeunes, « L’Émission » s’adresse aux demandeurs et demandeuses d’emploi qui hésitent à se rendre en agence, mais aussi à celles et ceux qui craignent de perdre leur emploi. Avec un second épisode prévu pour fin septembre, « L’Émission » se tient prête à accompagner ses abonné·es pour une rentrée qui s’annonce rude… 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de