Découvrez Pokémon Pikachu Adventures, le shojo acidulé qui adoucit la célèbre saga !

Comme beaucoup de franchises à succès, Pokémon a eu droit à plusieurs adaptations en mangas. Si la plus connue reste Pokémon la grande aventure !, il existe également une version shojo manga des aventures de Pikachu. Cette série courte signée Yumi Tsukirino, composée de dix tomes, apporte une vision originale à la mythique série. Préparez-vous à découvrir une version très girly et kawaï de Pokémon qui pourrait bien vous surprendre !

De son vrai nom Pocket Monsters PiPiPi Adventures, le manga Pokémon Pikachu Adventures a bénéficié avant sa sortie en volume relié d’une parution dans le magazine de prépublication mensuel Ciao à partir de juillet 1997. Quand on sait que ce dernier n’est autre que la revue shojo la plus vendue au pays du Soleil-Levant, rien d’étonnant à découvrir au premier coup d’œil un manga à l’allure acidulée et pétillante. Inutile de chercher Sacha ici car c’est bel et bien une héroïne qui est au centre de l’histoire.

pokemon magical journey

La jeune Marine, jolie blondinette, est folle amoureuse d’Armand, un apprenti chasseur de Pokémon. Peinant à le séduire, notre héroïne peut cependant compter sur son grand-père un peu fou. Celui-ci lui propose un philtre d’amour pour charmer Armand, en échange de quoi, Marine devra capturer des Pokémon pour lui. C’est ainsi que la jeune fille va faire la connaissance de Pikachu mais également de Mélofée et de Rondoudou, le trio majeur de l’œuvre.

Si cette série reprend quelques trames de la saga Pokémon, notamment l’idée de voyage initiatique, elle ne cherche pas spécialement à décrire une fresque titanesque d’aventures où il faut attraper le plus de Pokémon possible et déjouer les plans de conquête du monde de la diabolique Team Rocket. Ici, chaque chapitre donne lieu à des petites histoires indépendantes. Point de Jessie et James ici donc, mais notre héroïne aura tout de même à affronter sa rivale, l’entreprenante Coconuts, qui a elle aussi des vues sur Armand

pokemonmagicaljourney

Une autre différence majeure avec la série originale est que dans l’œuvre de Yumi Tsukirino, la plupart des Pokémon peuvent s’exprimer comme des humains, rendant les dialogues plus riches. Seuls Pikachu et Rondoudou ne sont pas doués de la parole, cantonnant ainsi souvent Mélofée au rôle d’interprète. L’apparence des Pokémon également a été quelque peu revue sous le trait mignon et enfantin de la mangaka. Pas de combats épiques entre créatures surentrainées donc, mais plutôt un défilé de Pokémon ultra kawaï et expressifs !

Si la série compte dix volumes au Japon, la publication commencée par Glénat a malheureusement été interrompue au tome 5, laissant l’histoire en suspens au grand dam des lecteurs. Les premiers tomes sortis n’ont d’ailleurs pas bénéficié de réimpression, les reléguant au statut de collectors. Ce n’est malheureusement pas la première fois que ce genre d’incident arrive puisque le manga Pokémon : Attrapez-les tous ! de Miho Asada avait également vu sa publication française brusquement arrêtée. Au Japon pourtant, après la fin de sa série Pokémon la grande aventure !, Yumi Tsukirino a pourtant dessiné une nouvelle série basée sur l’univers de Pokémon et toujours dans un ton très girly : Pocket Monster Chamo Chamo Pretty.

pokemonchamochamopretty

Le manga Pokémon Pikachu Adventures présente une version novatrice de l’univers de la célèbre franchise de Nintendo. Sous la plume de Yumi Tsukirino, le monde des Pokémon devient coloré et tellement mignon. Plus question de combats endiablés, les petites créatures, à présent douées de la parole, deviennent acteurs de l’histoire au même rang que les humains. Si vous êtes amateur de shojo manga et de Pikachu et ses comparses, vous ne serez pas déçu par cette œuvre acidulée.


La production d’un kilo de miel mobilise l’énergie de 6000 abeilles pendant 2 semaines

— @DailyGeekShow