Plus rares et plus puissants que tous les autres, découvrez les Pokémon légendaires de chaque jeu !

Chacun a son Pokémon préféré, mais même si vous croyez très fort en votre Pikachu, il y a fort peu de chance qu’il fasse le poids face à l’un des Pokémon légendaires. Ces derniers sont les plus rares et puissants de tous et s’inspirent bien souvent de différentes mythologies du monde entier. Retour sur les Pokémon légendaires de chaque génération !

 

Dans chaque génération, on trouve un groupe de légendaires reliés entre eux par un thème commun, puis un ou deux autres Pokémon, encore plus puissants, venant compléter le Pokédex de la région. Dans la première aventure, le groupe en question est celui des oiseaux légendaires avec Articuno, être de glace que l’on trouve tout au sud du jeu, Sulfura, l’oiseau de feu qui se déplace partout dans le monde et le plus célèbre, Electhor, inspiré de l’Oiseau-Tonnerre du folklore amérindien qui fait craquer le ciel d’un battement d’ailes. Au-dessus de ceux-là, on trouve le plus connu des légendaires : Mewtwo. C’est un Pokémon cloné à partir du dernier légendaire de la première génération, Mew. Les deux partagent des caractéristiques physiques, mais là où Mew est innocent et joyeux, Mewtwo incarne le cynisme et la destruction. En effet, avant de gagner sa liberté, il a subi de nombreuses expériences scientifiques horribles l’ayant rendu brutal et malveillant.

 

jv-pokelegend-first

 

Avec la région de Johto, on découvre le trio des chiens légendaires, reprenant les mêmes types que les oiseaux : Entei avec le feu, Raikou avec l’éclair et Suicune avec la glace. Ils sont particulièrement difficiles à attraper, car ils ont tendance à fuir dès le premier tour du combat. Selon sa version, le joueur rencontrera Lugia, l’oiseau gardien des océans et qui sommeille dans les abysses, ou bien Ho-oh, l’oiseau porte-bonheur qui trace un arc-en-ciel lorsqu’il vole. Ce Pokémon est d’ailleurs inspiré de Fenghuang, le phoenix de la mythologie chinoise qui apporte bonheur et longue vie à quiconque l’aperçoit. Même si tous ceux-là seront difficiles à capturer, il y en a un encore plus rare que tous ceux rencontrés auparavant, même de la première génération. Il s’agit de Celebi, le Pokémon temporel ayant la capacité de voyager dans le temps.

 

jv-pokelegend-second

 

La troisième génération propose trois groupes différents ! On a d’abord les géants géologiques avec Regirock pour la roche, Regice pour la glace et Registeel pour l’acier. Ensuite, suivant sa version, on aura Latias ou Latios, des dragons rattachés au subconscient et aux émotions des dresseurs. Ce sont des Pokémon très intelligents qui comprennent le langage humain. Le dernier trio de la génération se forme avec Groudon et Kyogre, deux adversaires éternels, l’un représentant la terre, le magma et les continents et l’autre les abysses, l’eau et les océans. Pour les gouverner, Rayquaza, un dragon céleste qui vit dans la couche d’ozone depuis des millions d’années. On raconte que son vol ressemble à la fuite d’un météore dans le ciel. Ensuite, il y a le petit Jirachi, résultat d’une mutation génétique d’un virus extraterrestre arrivée avec une météorite et Deoxys, ayant également la même histoire, mais à l’opposé du caractère doux et gentil de Jirachi.

 

jv-pokelegend-third

 

Les mascottes de la quatrième génération sont bien entendu Dialga et Palkia, deux dragons gigantesques contrôlant respectivement le temps et l’espace. Ensemble, ils peuvent contrecarrer le pouvoir de Giratina, le Pokémon d’une autre dimension capable de créer le chaos. On trouve aussi un quatrième géant géologique qui fusionne les trois précédents : Regigigas. L’un des plus marquants reste Heatran et son double type original Feu et Acier, un quadrupède formé de roche en fusion au sang de magma. Le magnifique Cresselia fait aussi sa première apparition, le Pokémon du croissant de lune qui veille sur nos rêves. Son adversaire est Darkrai, le Pokémon des cauchemars qui aime apparaître lors des nuits sans lune. Pour gouverner tout ça, on a l’un des Pokémon les plus puissants de la franchise : Arceus. Tout simplement le Pokémon créateur du monde, considéré comme un dieu par beaucoup. Faisant le lien avec la prochaine génération, on a deux Pokémon très mignons, Shaymin, le petit hérisson de plante et Victini, le Pokémon qui apporte la victoire aux dresseurs !

 

jv-pokelegend-fourth

 

Histoire de diversifier les types de légendaires, Game Freak intègre un trio de Pokémon combat en double type, avec Cobaltium qui cumule le combat à l’acier, Terrakium la roche et Viridium la plante. Un groupe pas vraiment inspiré qui reste dans l’ombre à côté des autres Pokémon de la génération. On note cependant un design plus inspiré avec Keldeo, plus petit et associant le combat à l’eau. Le trio météorologique en revanche est particulièrement aimé des fans. Avec chacun deux transformations, Boréas contrôle les tornades, Fulguris les orages et Déméteros fait pousser les cultures à travers le monde. Le trio légendaire de la cinquième génération à marqué les esprits puisqu’il est présent à la fois dans Blanc et Noir et dans Blanc et Noir 2 : Reshiram, le dragon blanc de feu et Zekrom, le dragon noir électrique. Mais le vrai légendaire de Unova, c’est Kyurem, le dragon gris de glace. Pour conclure la génération, il y a Meloetta, une petite Pokémon chanteuse pouvant manipuler les émotions par sa voix et Genesect, un Pokémon acier et insecte et considéré comme un prédateur terrible vieux de 300 millions d’années.

 

jv-pokelegend-fifth

 

La dernière génération propose moins de légendaires, mais avec un style bien plus fouillé. Le trio de Kalos se compose de Xerneas, un cerf dont l’histoire et le design s’inspirent d’Eikthyrnir, un cerf fabuleux qui se nourrit des feuilles de Laeradr, l’arbre au sommet d’Yggdrasil dans la mythologie nordique. Cela dit, les deux autres aussi puisent leurs sources dans cette mythologique puisque Yveltal, le Pokémon s’opposant à Xerneas, s’inspire de Hraesvelg, un géant prenant la forme d’un aigle et surnommé l’avaleur de cadavres. Si ces deux Pokémon menacent l’équilibre du monde, Zygarde apparaît pour rétablir l’ordre.

 

jv-pokelegend-sixth

 

Ce légendaire trouve encore ses racines chez les Scandinaves, plus précisément de Jörmungandr, le serpent qui entoure le monde et se mord la queue et Nidögg, un serpent vivant sous l’Yggdrasil et le ronge pour survivre. Les trois derniers ajouts, c’est Diancie, le Pokémon joyau capable de créer des diamants en serrant les mains et Hoopa, un Pokémon ayant la capacité de téléporter des choses en utilisant ses anneaux comme des portails. Le 721e Pokémon, c’est Volcanion, le premier à avoir le double type Feu et Eau et dont nous ne savons pour l’instant pas grand-chose !

 

Leur puissance se traduit tout simplement par des statistiques plus élevées que la moyenne et leur rareté vient du fait qu’ils sont distribués qu’une fois par partie. Certains d’entre eux n’apparaissent que lors d’événements organisés par Nintendo et les joueurs doivent alors attendre des années pour les capturer ! Dans tous les cas, ils resteront toujours les plus convoités de tous les Pokémon. Quel est votre légendaire préféré ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux