Koi Pla
© Banchob Sripa et al/Wikimedia Commons

Dans la tapisserie vibrante de la cuisine mondiale, il existe des plats qui ravissent les papilles et nous emmènent dans des aventures culinaires. Le koi pla, un mets thaïlandais très apprécié, est l’un de ces plats. Mais il faut s’en méfier. Selon un médecin, une seule bouchée de koi pla peut provoquer un cancer du foie.

Le koi pla est un plat traditionnel thaïlandais, souvent considéré comme un mets délicat dans la région de l’Isan, au nord-est du pays. Il se compose de poisson cru finement haché – généralement du poisson-chat ou du poisson à tête de serpent – mélangé à une gamme d’ingrédients aromatiques, notamment du jus de citron vert, des piments, de l’ail et des herbes fraîches. Cette combinaison crée un profil de saveur audacieux et piquant qui séduit ceux qui apprécient l’intensité de la cuisine thaïlandaise.

Bien qu’il soit apprécié pour son goût unique et son importance culturelle, le koi pla a suscité des inquiétudes en raison des risques potentiels pour la santé associés à la consommation de poisson cru ou insuffisamment cuit. Un médecin thaïlandais est particulièrement impliqué dans la sensibilisation concernant ce plat. Dans sa campagne, il affirme notamment qu’une seule bouchée de koi pla peut entraîner un cancer du foie. En fait, les parents de ce médecin sont décédés d’un cancer du foie, et on pense que c’est lié à la consommation de koi pla.

Il faut savoir que n’est pas le poisson en soi qui représente un danger, mais plutôt la douve du foie, un ver parasite qui peut survivre dans le poisson s’il n’est pas bien cuit. Si le tragique décès de ses parents l’a amené à cette lutte contre la consommation de koi pla, c’est également ce qui a encouragé ce médecin à adopter son métier actuel. Par ailleurs, voici 10 plats si dangereux que vous pourriez mourir en les mangeant.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments