Pendant longtemps, les scientifiques ont pensé que seules les planètes aux températures modérées, comme la Terre, pouvaient abriter la vie. Cette affirmation avait ainsi exclu l’hypothèse que les planètes glacées avaient elles aussi une chance, même infime, de receler la vie. Toutefois, une nouvelle étude réalisée par des astronomes de l’université de Toronto, située au Canada, vient raviver cette hypothèse.

La Terre avait subi au moins trois fois des épisodes « boule de neige »

Déjà, saviez-vous que notre propre planète avait connu des épisodes dits « boule de neige » ? Cela signifie qu’elle avait été complètement recouverte de glace. Durant ces périodes, la vie n’existait que dans les profondeurs des océans à tel point qu’on ignorait si les formes de vie ayant vécu sur la terre ferme avaient pu survivre.

C’est dans le même esprit que l’équipe d’astronomes de l’université de Toronto avance que les planètes glacées pourraient quand même abriter des formes de vie. Comment ? De par l’existence potentielle d’îlots de terre tempérés, autrement dit, des îlots dont la température aurait permis aux espèces de survivre.

La Terre a elle-même été recouverte de glace au moins 3 fois.

Même recouverte de glace, certaines parties d’une planète restent « chaudes »

Notons qu’une planète se glace quand le niveau de CO2 (dioxyde de carbone) contenu dans l’atmosphère chute excessivement. Ainsi, les chercheurs pensaient jusqu’alors que les planètes glacées n’avaient plus de dioxyde de carbone d’autant plus que l’eau sur la surface de ces planètes s’était gelée.

Pourtant, il s’avéra que l’atmosphère de certaines planètes glacées continuait à émettre du dioxyde de carbone. Cela signifie ainsi qu’il existe sur ces planètes, des endroits non gelés, avec des précipitations occasionnelles. Les simulations effectuées par les astronomes ont d’ailleurs démontré que sur les planètes glacées, les températures au centre des continents pouvaient être supérieures à 10 °C et, par conséquent, on pouvait y trouver de l’eau liquide, ce qui laisse à penser qu’on pourrait y découvrir des formes de vie.

S’il existe sur les planètes glacées des zones à température modérée, il y a de fortes chances qu’on y trouve des formes de vie.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de