— Egoreichenkov Evgenii / Shutterstock.com

Un groupe de chercheurs de l’université du Montana a mis au point un appareil portatif d’électrofilage capable d’appliquer en toute sécurité des pansements et des substances médicamenteuses directement sur des surfaces biologiques.

Un procédé innovant

Présentant une grande variété d’applications, l’électrofilage est une méthode utilisée pour produire des fibres polymères. Si les fibres produites peuvent être utilisées à des fins médicales lorsque des matériaux biocompatibles sont utilisés, les tensions très élevées appliquées rendaient jusqu’à présent le dépôt direct de fibres sur un matériau biologique dangereux en raison du risque de choc électrique.

Afin de contourner ce problème, des chercheurs américains ont mis au point un nouveau dispositif utilisant de l’air comprimé et un champ électrique confiné pour pulvériser les fibres directement sur une blessure, à la manière d’un aérosol. « Lorsque vous utilisez une bombe de peinture, le gaz sous pression pousse les particules vers une surface afin qu’elle s’y déposent », a déclaré Lane Huston, auteur principal de l’étude parue dans le Journal of Vacuum Science & Technology.

« Notre dispositif EStAD s’utilise d’une façon similaire, en dirigeant sa buse sur la surface désirée lorsque l’appareil est en fonctionnement, ce qui va provoquer le dépôt d’un tapis de fibres directement sur celle-ci. » L’appareil peut notamment être utilisé pour protéger des plaies et assurer une libération contrôlée de substances médicamenteuses.

« Le type de pansement pulvérisé ainsi que les substances médicamenteuses diffusées peuvent être choisis en fonction de la situation »

Bien que l’utilisation de fibres électrofilées pour administrer des médicaments n’ait rien de nouveau, les méthodes précédentes exigeaient que les fibres soient préalablement déposées sur une surface avant d’être appliquées sur la plaie, en raison du risque élevé de choc électrique. Testé sur une incision cutanée pratiquée sur un porc ainsi que sur une main humaine gantée, ce dispositif constitue la première démonstration du dépôt de fibres médicamenteuses directement sur une plaie en toute sécurité.

Ses créateurs estiment que cette nouvelle technologie pourrait être utilisée par les médecins et les secours afin de traiter les blessures dans les régions rurales ou les zones difficiles d’accès, étant donné que le type de pansement pulvérisé ainsi que les substances médicamenteuses diffusées peuvent être choisis en fonction de la situation. « Leur application s’avère modulaire et facilement adaptable », a précisé Lane Huston.

Bien que l’application directe sur les tissus biologiques constitue la principale spécificité du dispositif, les chercheurs ont expliqué que celui-ci pouvait également être utilisé comme un appareil d’électrofilage traditionnel.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de