― Tatiana Belova / Shutterstock.com

Depuis plusieurs années, les piranhas possèdent une réputation de dévoreurs d’Homme assoiffés de sang. Mais saviez-vous qu’en réalité, ces poissons vivant en Amérique du Sud ne sont pas des prédateurs pour l’Homme.

Le terme « piranha » désigne plusieurs espèces (plus de 35) de poissons d’eau douce vivant dans les fleuves et rivières d’Amérique du Sud. Ainsi, il existe plus de piranhas herbivores, comme le piranha à côtes ou le pacu. En effet, seules quelques espèces de piranhas sont carnivores, comme le piranha à ventre rouge.

Les histoires autour des piranhas datent de plusieurs siècles, ils étaient à la fois craints et vénérés par les tribus d’Amérique du Sud. Leur denture acérée, leur voracité et leur goût pour le sang ont fait d’eux de parfaits prédateurs pour l’Homme. Du moins, dans l’imaginaire. Ainsi, les piranhas à ventre rouge ont inspiré le film Piranha en 1978, ou encore en 2010, Piranha 3D.

Si la légende désigne le piranha comme friand de viande humaine, en réalité, les attaques que l’on peut imputer à ces poissons sont très rares. L’une des seules attaques recensées jusqu’ici date de 1870. Des soldats brésiliens blessés voulurent traverser le fleuve Rio Paraguay. Malheureusement, les piranhas les attaquèrent. Une autre attaque plus récente fut imputée à des piranhas : en 2013, 60 personnes furent blessées en Argentine.  

Certes, le risque zéro n’existe pas. Il arrive que des baigneurs se fassent attaquer lorsqu’ils s’approchent d’une zone de reproduction. Ou encore dans un cas très particulier : lorsqu’ils se retrouvent coincés et affamés, en période sèche, dans une mare. Ainsi, ils sont capables de dévorer une vache en seulement quelques minutes, comme cela fut mis en scène pour le président Roosevelt.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de