Ces coffrages en béton de plusieurs tonnes peuvent être déplacés par un seul homme. Un procédé innovant ouvre la voie à de nouvelles méthodes de construction, n’induisant plus l’usage de grues ou de matériel lourd.

Un procédé innovant

Intrigués par les méthodes utilisées par des civilisations anciennes pour déplacer d’énormes blocs de pierre, des chercheurs du MIT se sont penchés sur des sites comme Stonehenge (Royaume-Uni) ou Ahu Tongariki (Ile de Pâques) et ses célèbres statues, en partant du principe que les ingénieurs responsables de ces prouesses, à une époque si reculée, étaient des experts de l’équilibre et de l’effet de levier.

Plusieurs théories circulent concernant le mystère des statues de l’île de Pâques :

Au cours d’une expérience, les scientifiques ont constaté que le fait de tailler des pierres massives d’une certaine façon les rendaient aisément déplaçables par une seule personne. Cofondé par un professeur du MIT, Matter Design s’est ensuite associé à la société de recherche en construction CEMEX afin de concevoir des monolithes arborant différentes formes, soigneusement étudiées pour afin qu’ils puissent être déplacés sans utiliser de matériel de chantier lourd.

De nombreux usages envisageables

Comme le montre la vidéo ci-dessous, les blocs créés par les chercheurs sont composés de béton à densité variable, calibrée précisément pour faciliter leur déplacement et leur assemblage, et pourvus de prises afin qu’ils puissent être manipulés aisément par une ou plusieurs personnes. Grâce à leurs formes particulières, ils peuvent être imbriqués pour former des plateformes, des murs et même des escaliers à plusieurs niveaux.

Couplé aux avancées réalisées dans le domaine de l’impression 3D, ce procédé spectaculaire pourrait permettre de révolutionner la façon de construire ce type de bâtiments dans les années à venir, notamment dans les zones difficiles d’accès. Assembler et désassembler ces structures massives sans l’aide d’une grue se révélerait non seulement beaucoup moins coûteux, mais permettrait également un gain de temps substantiel en ne passant plus par l’étape démolition pour reconstruire.

COMMENTEZ
11

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
8 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
3 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
B........mGatesKristofChabanMachado Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Yannick
Invité
Yannick

Ces chercheurs n’ont pas trouvé une technique pour déplacer des pierres de plusieurs tonnes à la main.
Car juer avec leur équilibre c’est bien joli mais ça ne montre pas comment elles sont arrivées devant la caméra, ni comment elles arriveront à leur destination.

Raoul
Invité
Raoul

Ok pour déplacer ces blocs au niveau du sol, mais quid des niveaux et empilements supérieurs ?