photosynthèse
— KPG-Payless / Shutterstock.com

Les plantes sont également des êtres vivants, car ce sont des organismes qui doivent se nourrir et qui peuvent se reproduire. Mais le processus de survie d’une plante ne se limite pas à se nourrir, il implique également ce qu’on appelle la photosynthèse. Aussi importante pour les plantes que pour bien d’autres êtres vivants, qu’est-ce que la photosynthèse ?

Pourquoi est-ce que la photosynthèse est importante ?

La photosynthèse est un processus utilisé par les plantes et d’autres organismes pour convertir l’énergie lumineuse en énergie chimique. Au cours de la photosynthèse des plantes vertes, l’énergie lumineuse est captée et utilisée pour convertir l’eau, le dioxyde de carbone et les minéraux en composés organiques riches en oxygène et en énergie. Autrement dit, la photosynthèse est un processus qui assure la survie de nombreuses plantes. Si ce processus est important pour les plantes, il l’est tout autant pour le reste de la vie sur Terre.

En effet, si la photosynthèse cessait d’exister, la plupart des organismes disparaîtraient aussi. Et avec le temps, l’atmosphère terrestre deviendrait presque dépourvue d’oxygène gazeux. Les seuls organismes capables d’exister dans de telles conditions seraient les bactéries chimiosynthétiques. Mais l’importance de la photosynthèse ne se limite pas à la production d’oxygène. L’énergie produite par la photosynthèse réalisée par les plantes il y a des millions d’années est à l’origine des combustibles fossiles qui alimentent la société industrielle.

plante

Comment se déroule la photosynthèse ?

En ce qui concerne le mécanisme de la photosynthèse, le processus commence par l’absorption de dioxyde de carbone (CO2) et d’eau (H2O) de l’air et du sol. Une fois arrivée dans la cellule végétale, l’eau est oxydée (perte d’électrons), tandis que le dioxyde de carbone est réduit (gain d’électrons). La cellule végétale transforme alors l’eau en oxygène et le gaz carbonique en glucose. Cette transformation est notamment possible grâce à la chlorophylle, un pigment qui permet d’absorber de la lumière.

Plus précisément, ce pigment se trouve dans les membranes thylakoïdes du chloroplaste, des petits organites dans les cellules végétales. Pendant la photosynthèse, la chlorophylle absorbe l’énergie des ondes de lumière bleue et rouge et réfléchit les ondes de lumière verte, donnant à la plante une apparence verte. Notons qu’en plus de contenir la chlorophylle, les chloroplastes sont également là où la magie de la photosynthèse opère. C’est en effet dans ces organites que se produit une réaction dépendante de la lumière.

Cette réaction permet notamment aux molécules d’adénosine triphosphate (ATP) de la plante d’absorber et de stocker l’énergie des ondes lumineuses. Ensuite, dans une réaction indépendante de la lumière – connu sous le nom de cycle de Calvin – l’ATP est utilisée par la plante pour stocker l’énergie dans des cellules de glucose. Enfin, l’eau est oxydée, le dioxyde de carbone est réduit, puis l’oxygène est libéré dans l’atmosphère en tant que déchet du processus. L’oxygène est libéré via les stomates (des pores microscopiques) des feuilles.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments