C’est à partir de cette attirance que Henri Prestes a orienté son travail sur des prises de nuit, jouant à la fois avec la noirceur immense des lieux et des lumières éphémères (phares de voitures par exemple). Il s’essaye aussi à l’exploration des possibilités narratives d’une seule image fixe en s’appuyant sur les conditions météorologiques du moment pour influencer l’état émotionnel d’une photo. Comme on peut le voir sur les photos, on a l’impression d’être dans un film, le travail réalisé est une très grande réussite et le jeu de lumière et d’ombre s’accorde parfaitement.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Henri Prestes (@henrifilm) le

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Henri Prestes (@henrifilm) le

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Henri Prestes (@henrifilm) le

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Henri Prestes (@henrifilm) le

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de