Aujourd’hui encore, nombreuses sont les personnes qui luttent pour ne pas être stigmatisées pour leur singularité. Mais cette lutte est malheureusement vaine sans le soutien de certains piliers de notre société. Dans cette optique, le catalogue American Girl a fait un grand pas en avant en engageant une petite fille trisomique pour poser en tant que mannequin de l’enseigne.

Une jolie petite fille qui fait la fierté de sa maman

Lorsque l’édition d’octobre du catalogue d’American Girl a été lancée, les fans ont vu la petite Ivy Kimble dans ses pages. Tout comme l’autre mannequin qui l’accompagnait, la petite Ivy était vêtue d’une jolie robe rouge vif, serrant sa poupée d’une main et tenant la main de l’autre jeune fille de l’autre. Si cela peut sembler anodin, la présence d’Ivy dans le catalogue a marqué un moment spécial, puisque la petite fille de 4 ans est atteinte de trisomie.

Bien évidemment, la mère de la petite Ivy est très fière que sa fille pose pour un catalogue. Dans une interview avec WLS-TV, Kristin Kimble a déclaré : « C’est formidable pour ma famille, mes enfants sont des fans d’American Girl, et avoir un enfant dans le catalogue est le rêve de chaque mère. » Elle a également noté que cela tombait très bien que sa fille figure dans cette édition du mois d’octobre, dans la mesure où c’est le mois consacré à la sensibilisation à la trisomie.

Kristin Kimble n’a pas hésité à faire en sorte que sa fille participe au casting d’American Girl quand un ami lui a dit que le catalogue était à la recherche d’enfants mannequins qui sortent de l’ordinaire. Elle était certaine qu’Ivy serait choisie et cela a effectivement été le cas. Malgré sa condition, Ivy est une petite fille énergique et lumineuse. D’ailleurs, Julie Parks, porte-parole d’American Girl, a déclaré à People : « Elle est adorable et c’est super de travailler avec elle. Les photos que nous avons faites avec elle sont magnifiques. »

Un grand pas dans la représentation des personnes handicapées

Bien au-delà de la satisfaction personnelle, Kristin Kimble a également déclaré que ces photos représentent un grand pas en avant dans la représentation des personnes handicapées dans les médias. Durant son interview, elle a d’ailleurs révélé que les gens ont posé plus de questions sur la trisomie aux membres de sa famille depuis qu’Ivy est apparue dans les photos du catalogue.

A rappeler qu’Ivy n’est pas la première fille trisomique à poser pour American Girl. Kennedy Garcia a été le premier modèle atteint de trisomie à figurer dans une publicité de la société. American Girl et sa société mère, Mattel, font de gros efforts en faveur des personnes soumises à des conditions de vie particulières. Mattel a notamment créé des poupées Barbie en fauteuil roulant et avec une prothèse à la jambe.

Par ailleurs, Mattel et American Girl ne sont pas les seules entreprises à faire des efforts en ce sens. Des mannequins atteints de trisomie ont récemment participé à la Fashion Week de New York, comme c’est le cas du mannequin espagnol Marian Avila et de l’Australienne Madeline Stuart.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de