15 personnages qui ont marqué l’Histoire et que les manuels scolaires ont complètement oublié

Aristote, Victor Hugo, Henry Ford, Rosa Parks, Napoléon… Ces figures qui ont fait l’Histoire avec un grand H se sont toutes, sans exception, retrouvées dans les livres d’histoire que nos enseignants nous ont donnés, lorsque nous n’étions encore que de jeunes élèves sans réelle connaissance du monde qui nous entourait. Mais il existe de nombreuses personnalités dont personne ne parle : parce que personne n’a pu constater leur succès ; parce qu’elles ont été volontairement effacées de l’Histoire ; parce qu’elles faisaient partie d’une minorité que personne ne voulait voir ; parce qu’elles étaient des femmes… Autant de raisons qui nous poussent aujourd’hui à vous présenter 15 individus oubliés de l’Histoire, malgré leurs remarquables actions.

 

Un timbre soviétique à l’effigie de Lioudmila Pavlitchenko.

Lioudmila Pavlitchenko

Cette figure de l’armée rouge marqua la Seconde Guerre mondiale en tant que sniper soviétique : elle tua près de 309 soldats ! Une prouesse militaire qui lui valut d’être distinguée par le titre de Héros de l’Union soviétique.

Alors qu’elle étudiait l’Histoire à l’Université de Kiev, les nazis envahirent le territoire russe. Abhorrant le Reich, elle se présenta en tant que volontaire dans l’infanterie et fut affectée à la 25e division de l’Armée rouge. Elle devint ainsi l’une des 2000 femmes tireuses d’élite de l’armée soviétique. Elle combattit près des villes d’Odessa et de Sébastopol, où elle tua près de 257 soldats. En juin 1942, Mme Pavlichenko fut blessée par un tir de mortier ; on la rapatria un mois après son rétablissement. En septembre de la même année, elle devint la première citoyenne soviétique à être reçue par le président des États-Unis de l’époque, Franklin Delano Roosevelt. Elle mourut le 10 octobre 1974 à Moscou, alors âgée de 58 ans.


Le mur de Berlin, “Mur de la honte”, qui a séparé des familles pendant 28 ans, a été construit en une nuit le 12 août 1961.

— @DailyGeekShow