Les toits blancs contre le réchauffement climatique. Nous savons depuis longtemps qu’installer des toits blancs est une méthode efficace pour réduire l’accumulation de chaleur dans les villes. En revanche, de nouvelles recherches montrent que rendre ces surfaces plus réfléchissantes permet d’avoir un impact significatif sur les températures extrêmes, dans les villes comme dans les zones rurales. Explications.

Une méthode qui marche

Ban Ki-moon, l’ancien secrétaire de l’ONU, a expliqué dans une interview récemment accordée à la BBC que repeindre les toits d’un bâtiment en blanc pouvait faire baisser de 30° la température de ces derniers. En effet, le blanc est capable de rejeter une grande partie des rayons du soleil, et donc, par extension, de combattre la concentration de chaleur dans des structures habitables. L’ancien secrétaire de l’ONU s’est appuyé sur une étude menée dans l’est de l’Inde, à Ahmedabad City. À cet endroit précis de la planète, certaines températures, pendant l’été, peuvent dépasser les 50°. Ainsi, pour faire l’essai, environ 3000 toits ont été repeints durant l’année 2017, avec de la chaux blanche et un revêtement réfléchissant.

Les résultats ne se sont pas fait attendre, et sont pour le moins encourageants. Dans les faits, les toits ont enregistré une baisse de 30°, et l’intérieur de 3 à 7°. Les responsables du projet expliquent qu’en réalité l’intérieur diminue de 2 à 5°, ce qui représente une baisse considérable. Grâce au cumul de la chaux blanche et du revêtement réfléchissant, il y a moins de chaleur qui est transférée à l’intérieur de la construction et le refroidissement est beaucoup plus rapide.

D’ailleurs, une étude californienne va également dans le sens de l’expérience indienne, puisqu’elle assure qu’un toit repeint de façon à refléter 80 % de la lumière du soleil sera plus frais de 31° par rapport à un toit standard. En revanche, les résultats seront moins importants qu’en Inde, puisque l’essentiel des toits qui composent le pays sont en amiante, en métal et en béton, des matières qui emmagasinent facilement la chaleur.

« Les toits de tôle des taudis sont recouverts de peinture blanche par la #Ahmedabad Municipal Corporation (AMC), afin d’aider les habitants à vaincre la chaleur croissante de la ville. Les habitants qui en bénéficient racontent : ‘la peinture blanche réduit la température, ce qui nous permet de rester à la maison pendant la journée’. »

Plusieurs initiatives sont en cours

L’idée n’est pas nouvelle, il est donc logique que certaines municipalités se soient penchées sur cette solution qui s’avère relativement abordable. Son impact sur le réchauffement climatique ayant été démontré, on peut espérer que plusieurs villes du monde s’intéressent à cette méthode, qui réduirait également les coûts financiers. En effet, un toit frais est capable de réduire les coûts de climatisation de 40 %.

Certains toits et murs blancs sont déjà utilisés depuis des siècles dans certains pays d’Europe du Sud et d‘Afrique du Nord. Récemment, la ville de New York a recouvert une très grande quantité de toits en blanc. En Californie, des initiatives de sensibilisation sont en cours afin de démontrer tout le potentiel économique, en matière d’argent mais également d’énergie, que pourraient apporter des toits blancs et réfléchissants. En effet, une expérience menée à Bhopal, dans le centre de l’Inde, a révélé qu’une peinture réfléchissante au soleil qui est appliqué aux bâtiments de faible hauteur permettait également d’économiser 303 kWh d’énergie durant les heures les plus intenses de l’été.

Enfin, plus important encore, selon le Berkeley Lab, une utilisation à l’échelle mondiale de toiture réfléchissante pourrait contribuer à un effet de refroidissement global. Ce serait l’équivalent d’une compensation de 24 gigatonnes de dioxyde de carbone, soit l’équivalent des émissions de 300 millions de voitures roulant pendant 20 ans. Une solution relativement économique et très écologique que nous pouvons également, à titre personnel, mettre en place.

« Une toiture blanche pour combattre la vague de chaleur au sommet de l’immeuble du @centralwashu »

COMMENTEZ
3

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
XOTHERM le véritable réflecteur solaireKoenigper kemp Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
per kemp
Invité
per kemp

à QUIMPER , il existe une entreprise : Antoine Horélou, propose, avec sa société Cool Roof, de repeindre les toits en blanc, une pratique bien connue à New York. Les résultats sont tellement impressionnants qu’en 3 ans d’existence il a déjà conquis supermarchés, hôpitaux, aéroports, universités, labos pharmaceutiques et ça… Lire la suite »

Koenig
Invité
Koenig

Et que pense les batiments de France de cette methode? Je vis dans un village avec deux chateaux a proximite, on me casse les pieds pour tout les travaux de renovation. Je n ai meme pas besoin de faire la demande quand je referai ma toiture, je sais d avance… Lire la suite »