Excellente nouvelle ! Le Parlement européen a voté l’interdiction de la pêche électrique

C’est une décision qui avait créé la controverse mais qui finalement ne sera pas adoptée. Ce mardi, la Commission Européenne a soumis au vote des eurodéputés la mise en place de la pêche électrique dans certains cas exceptionnels. Le projet n’a pas été adopté : une victoire pour les députés mais aussi pour les associations environnementales, les scientifiques et bien d’autres personnes.

VICTOIRE !

Cet après-midi, la Commission Européenne soumettait au vote le projet visant à autoriser occasionnellement la pratique de la pêche électrique. Les 674 eurodéputés ont tranché il y a quelques heures, et ont décidé de dire non à cette pratique barbare. Un amendement rejetant cette proposition a été soutenu par 402 des 674 députés présents (232 étaient contre et il y a eu 40 abstentions).

UNE MÉTHODE TRÈS DANGEREUSE POUR LES POISSONS

Pour rappel, la pêche électrique consiste à envoyer depuis un chalut des décharges électriques directement dans le fond des mers et des océans afin de capturer plus facilement les poissons qui y vivent. Cependant, cette technique est très mal perçue car elle cause d’importants dommages physiques aux poissons. Lors du choc, ils peuvent en effet subir des brûlures, des ecchymoses ou encore des déformations du squelette.

VOTER POUR L’INTERDIRE DÉFINITIVEMENT

Si elle est interdite en Europe depuis 1998, la pêche électrique bénéficiait de dérogations depuis 2007. Testées à titre expérimental, ces dérogations suscitaient l’indignation des associations environnementales dont celle de l’ONG Bloom, qui a déposé une plainte en octobre dernier à la Commission Européenne. Le sujet est désormais clos et va en faveur des défenseurs de l’environnement qui ne verront plus désormais de pêcheurs électriques dans les eaux européennes.


La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l’industrie automobile

— @DailyGeekShow