— DavidFM / Shutterstock.com

Tortues qui nagent au milieu des algues, requin la gueule grande ouverte, coquillages géants : voici le programme féerique que vous réserve le Jardin des plantes de Paris. Une promenade nocturne sur le thème de l’océan qui vous est proposée par le Muséum national d’histoire naturelle.

UN « OCÉAN EN VOIE D’ILLUMINATION »

Le festival de lanternes colorées est de retour avec une nouvelle édition s’intitulant Océan en voie d’illumination. Après un franc succès l’an dernier avec Espèces en voie d’illumination, qui avait vu défiler environ 370 000 visiteurs en seulement deux mois, il semble évident que cette nouvelle balade nocturne entre les animaux marins nous fera tout autant voyager.

Cette fois-ci, les visiteurs pourront plonger la tête la première au fond des océans et admirer les espèces marines qui y résident. Au programme : plusieurs dizaines de statues d’animaux qui s’illuminent dès la tombée de la nuit et qui forment une cinquantaine de tableaux au sein de quatre milieux marins différents. Un véritable spectacle de lumières pour fêter Noël en avance du 18 novembre 2019 au 19 janvier 2020 tous les soirs de 18h à 23h. Précisons également que les billets peuvent uniquement être réservés en ligne.

UN JARDIN D’ANIMAUX ILLUMINÉ ET HAUT EN COULEUR

Il aura fallu un mois pour monter l’ensemble des lanternes présentées. Chacune impressionne par sa taille et par son architecture. Cette balade nocturne se transforme en une expérience atypique entre les animaux flottant au-dessus des allées et des pelouses du Jardin des plantes. Le parcours débute sur la place Valhubert avec des lanternes géantes d’espèces disparues il y a 65 millions d’années, mais également d’animaux menacés d’extinction. Vous aurez l’occasion de faire une première balade sur le littoral tropical, puis de vous plonger dans les mers chaudes et les mystérieux abysses pour finalement remonter vers les eaux froides.

Sur le littoral, vous croiserez flamants roses, tortues nageant entre les algues, pélicans, bernard-l’ermite, crabe aux gigantesques pinces et autres crustacés multicolores qui arpentent les plages. En eau chaude, vous pourrez admirer les coraux des tropiques hauts en couleur. Un écosystème précieux et fragile qu’il est primordial de préserver. Pour y entrer vous devrez vous armer de courage. En effet, il vous faudra passer à travers la gueule d’un requin blanc géant.

Une fois plongé au coeur des mystérieux abysses, vous tomberez nez-à-nez avec des espèces peu connues qui usent de techniques étonnantes pour survivre dans leur environnement dangereux et sombre. La note de fin de parcours est bien plus poétique. En effet, vous aurez l’occasion de franchir les terres glacées des pôles où vivent d’adorables créatures, telles que les pingouins ou les ours polaires, grands favoris des visiteurs lors de l’exposition de l’an dernier. La visite se prolonge ensuite au sein de la ménagerie du Jardin des plantes, zoo où vous pourrez cette fois-ci admirer de véritables espèces marines à protéger, où de splendides lanternes chinoises peintes à la main flottent au-dessus de la tête des visiteurs.

ÉMERVEILLER POUR INSTRUIRE

Cette année, le festival des lanternes se concentre sur les espèces océaniques pour soutenir l’exposition Océan, une plongée insolite du Muséum national d’histoire naturelle. D’ailleurs, la sélection des animaux s’est appuyée sur une approche scientifique, plus particulièrement dans le choix des espèces représentées, très fidèles à la réalité. Comme pour l’exposition de l’année dernière, les lanternes ont été conçues par la société China Light Festival, entreprise chinoise spécialisée dans la conception et l’organisation de festivals de lanternes chinois à travers l’Europe. De plus, elles sont faites en métal et en toiles imperméables peintes. À l’intérieur, des LED y ont été placées pour illuminer les allées du jardin.

Si cette exposition a pour but d’émerveiller et de fasciner petits et grands, elle souhaite également instruire les visiteurs sur la biodiversité marine et donc sensibiliser les consciences sur la fragilité de ces écosystèmes. Pour cela, la visite est jalonnée de textes explicatifs et instructifs, décrivant chacune des espèces et des milieux représentés. Un spectacle haut en couleur à ne surtout pas manquer en cette fin d’année et qui incite à veiller à la protection des océans, des espèces menacées et des écosystèmes fragiles.

https://www.instagram.com/p/B5I-FwFIaRs/?utm_source=ig_web_copy_link
https://www.instagram.com/p/B5JXIKYo72h/?utm_source=ig_web_copy_link

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de