Holger Kirk / Shutterstock.com

Dans Le Livre de la jungle, l’écrivain britannique Rudyard Kipling décrit Bagheera comme « une panthère noire, avec sa robe tout entière noire comme l’encre ». Mais en réalité, la panthère noire entièrement noire n’existe pas. Sous ce pelage, il y a bien des taches invisibles et cela est dû à une mutation génétique 

La plupart des félins sont bicolores et beaucoup ont des taches. Mais dans certains cas, une anomalie de la coloration appelée mélanisme donne l’illusion d’un pelage entièrement noir. Les taches caractéristiques des animaux ne disparaissent pas, mais sont tout simplement moins visibles. Particulièrement courante chez le léopard, cette mutation génétique ne semble pas handicaper les animaux dans leurs milieux naturels.

Les scientifiques ont d’ailleurs pu constater que cela ne gêne en rien les animaux et ils ont même pu voir en détail les taches en question, visibles uniquement à la lumière infrarouge. En dehors des félins, d’autres animaux tels que les écureuils et les dauphins peuvent également être atteints de mélanisme.

À l’inverse, certains animaux peuvent aussi être atteints de leucisme, une mutation génétique qui leur confère un pelage blanc. Touchant souvent les lions et les tigres, cette dernière peut en revanche constituer un handicap pour les animaux dans les milieux sauvages.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de