Pour lutter contre la pollution plastique, des lycéens français ont créé des pailles biodégradables

Chaque jour en France, environ 8,8 millions de pailles sont utilisées, rien que dans les fast-foods. Cela représente 3,2 milliards de pailles par an. Composées de plastique, elles sont extrêmement polluantes lorsqu’elles sont mal recyclées et se retrouvent dans l’environnement, notamment les océans. Des jeunes lycéens français ont décidé de changer la donne en créant des pailles biodégradables.

 

Création de pailles biodégradables et recyclables par des lycéens

À Strasbourg, au lycée Kléber, les lycéens ont participé à « Entreprendre pour apprendre », un concours de mini-entreprises. En équipe, ils devaient définir un produit, passer par l’étape de la création, jusqu’à pouvoir le vendre. Huit élèves d’une classe de seconde soucieux de l’environnement ont ainsi développé des pailles biodégradables.

Le produit final ressemble à s’y méprendre à une paille classique. Seulement, celles-ci sont faîtes à partir d’amidon de maïs et se dégradent rapidement : en six à neuf mois. Le succès a été tel que les pailles sont d’ores et déjà en vente, mais uniquement à Strasbourg pour le moment.

Les acheteurs peuvent profiter de vingt pailles végétales pour deux euros, et ainsi découvrir que même l’emballage papier est fait à partir d’un papier recyclable. Ces ingénieux lycées ont eu l’idée de coller les étiquettes avec de l’eau et de la farine, des étiquettes imprimées elles-mêmes à l’encre végétale.

 

Une publication partagée par PopStraw (@popstraw) le

 

En finir avec les objets plastiques à usage unique

La démarche de ces lycées s’inscrit dans la continuité de cesser la vente de pailles en plastique limitées à un usage unique en France. C’est ainsi que ces élèves ont reçu le soutient de Zéro déchet. Car en plus d’être excessivement consommées dans les fast-foods, les pailles en plastique font également partie des dix déchets les plus collectés sur les plages, d’après Surfrider foundation Europe.

En avril 2017, Mounia El Kotni a ainsi décidé de créer une pétition en ligne sur change.org. Baptisée #Baslespailles, elle visait l’interdiction des pailles en plastique à usage unique en France. Cette action a été menée afin d’interpeller le ministre de la Transition Écologique.

Comme l’association Bas les pailles l’indique dans une tribune publiée le 22 avril : « Alors que partout dans le monde, des initiatives fleurissent, des gouvernements s’engagent, nous attendons toujours que des décisions majeures soient prises dans notre pays contre le fléau de la pollution générée par les pailles en plastique à usage unique ». Elle rappelle ainsi la possibilité de créer des pailles réutilisables ou biodégradables !

 

Une publication partagée par PopStraw (@popstraw) le


Les amis sont ceux qui vous forcent au bonheur.

— Denys Gagnon