La ville d’Osaka prend littéralement vie à travers un spectaculaire ballet numérique

Un collectif de réalisateurs japonais a conçu Spatial Bodies, une oeuvre où la troisième ville nippone, Osaka, semble s’animer d’elle-même.

Dans Spatial Bodies, AUJIK imagine une ville vivante, au sens propre, composée de corps architecturaux réagissant comme des organismes autonomes.

Spatial-Bodies-1

En réalité, il s’agit de la ville d’Osaka, au Japon, rendue « vivante » via une série d’animations réalisées par ordinateur par le collectif AUJIK. Ce dernier avait déjà réalisé plusieurs oeuvres surréalistes.

Spatial-Bodies-2 Spatial-Bodies-15 Spatial-Bodies-14 Spatial-Bodies-13 Spatial-Bodies-12 Spatial-Bodies-11 Spatial-Bodies-10 Spatial-Bodies-9 Spatial-Bodies-8 Spatial-Bodies-7 Spatial-Bodies-6 Spatial-Bodies-5 Spatial-Bodies-4 Spatial-Bodies-3

Cette vidéo est remarquable parce que superbement réalisée, mais surtout parce qu’elle revêt une dimension philosophique, interrogeant les spectateurs que nous sommes sur le caractère « vivant » des villes. Si ce type d’oeuvre intrigante vous intéresse, découvrez également cette animation bluffante qui révèle la part animale cachée en chacun de nous.


Les services secrets britanniques utilisaient leur sperme comme encre invisible

— @DailyGeekShow