Question existentielle : pourquoi les hommes n’ont pas d’os dans le pénis ?

Saviez-vous que le pénis de l’homme était autrefois doté d’un os appelé baculum ? Des chercheurs anglais se sont penchés sur la question de savoir pourquoi l’homme est aujourd’hui dépourvu de baculum alors que tant de mammifères en possèdent. Après avoir testé plusieurs hypothèses pour comprendre si l’absence de baculum chez l’homme était lié à un facteur précis, les scientifiques pensent avoir trouvé une explication.

Beaucoup de mammifères sont aujourd’hui pourvu d’un baculum alors que leur ancêtre n’en possédait pas. En revanche, l’ancêtre commun des primates et des carnivores était doté d’un os pénien et les représentants de leurs espèces l’ont conservé jusqu’à présent. Pour les chercheurs, cela signifie que les espèces de primates ou de carnivores qui n’ont pas de baculum, comme l’homme, l’ont en réalité perdu.

Les félins et notamment les lions possèdent un baculum
Les félins et notamment les lions possèdent un baculum

L’étude parue dans Proceedings of the Royal Society fait mention d’un lien entre la longueur du baculum et la saisonnalité de la reproduction. Le baculum permet de prolonger la pénétration vaginale; les chercheurs ont ainsi remarqué que plus la pénétration dure longtemps, plus le baculum est long. Matilda Brindle explique que la durée allant de la pénétration à l’éjaculation étant relativement courte chez l’homme, le baculum a progressivement perdu son utilité.

Mais ce n’est pas la seule raison qui explique la disparition de l’os pénien de l’homme. Il faut savoir que les bonobos possèdent un baculum alors que leur coït ne dure pas plus de 15 secondes. Les chercheurs se sont aperçus que les espèces soumises à une compétition sexuelle importante avaient des bacula plus longs. Plus le baculum est long et plus la pénétration dure dans le temps, plus la pénétration dure et moins les mâles sont menacés par l’arrivée d’un autre partenaire sexuel. La taille du baculum varie donc également en fonction de la compétition sexuelle.

L'homme aurait perdu son baculum du fait de la monogamie...
L’homme aurait perdu son baculum du fait de la monogamie…

La compétition sexuelle s’est progressivement réduite chez les hommes qui, au jour d’aujourd’hui, ont pour beaucoup renoncé à la polygamie. La monogamie serait donc responsable de la perte du baculum chez l’homme, démontrant à nouveau à quel point les moeurs impactent l’évolution des espèces.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux