― Carl Allen / Shutterstock.com

Au large de l’Espagne et du Portugal, des orques ont eu une attitude qui a semblé signifier aux bateaux qu’ils n’étaient pas les bienvenus… Un phénomène jusqu’ici jamais vu, selon les scientifiques.

Les orques n’ont jusqu’ici jamais représenté une menace pour les êtres humains. Observer le comportement de ces mammifères extrêmement intelligents a permis de montrer qu’ils n’agissent jamais de manière gratuite ou injustifiée.

De fait, les appels de détresse lancés par de nombreux capitaines de voiliers depuis trois mois ont de quoi interpeller. Cet été, les attaques d’orques ont sévèrement endommagé le gouvernail d’un bateau, et en ont menacé un second. Les impacts du choc du premier ont fait un blessé parmi les membres d’un des deux équipages, qui se retrouve avec des ecchymoses.

Ces deux événements ne semblent pas accidentels, puisqu’un nouvel incident de la sorte a eu lieu ce vendredi 11 septembre, au large de la Corogne. Un yacht de dix mètres a été attaqué par une orque, qui a percuté le véhicule à quinze reprises. Comment comprendre ces attaques ? La première hypothèse émise par les scientifiques suppose que les orques auraient conscience que les menaces qui pèsent sur leurs lieux de vie et leur alimentation sont dues à l’activité humaine, et le reprocheraient frontalement aux acteurs de ce désastre.

Selon Eric Demay, chercheur spécialiste des cétacés et mammifères marins, il se pourrait aussi que les mammifères cherchent ainsi à protéger leurs petits. Il raconte au micro de Voiles et Voiliers que « pendant l’été, les orques conçoivent leurs bébés qui sont donc tous petits en ce moment. Les orques, en bancs, protègent donc leur progéniture et si l’on s’approche trop des nourrissons, alors l’orque réagit. » Mais pour plusieurs de ses collègues scientifiques, les attaques prennent des proportions qui invalident cette explication.

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
swapof
swapof
1 année

ce n’est que le début …. la nature se défendra du virus !! sombres idiots.

Papounet UT
Papounet UT
1 année

Les orques en ont peut-être marre de voir des bateaux avec pleins de merdes dedans traverser la méditerranée.
ET c’est sans compter les yachts qui déversent leur merde et les pétroliers qui dégazes illégalement dans la mer pour ne pas payer.