Étant l’un des derniers pays du monde découvert par les Européens en 1642, la Nouvelle-Zélande jouit d’un isolement géographique ainsi que d’une faune et d’une flore ayant subi moins de transformations que nos pays européens. L’archipel regorge en effet de trésors naturels, et d’animaux surprenants : les oiseaux, les insectes, les reptiles et les amphibiens y sont particulièrement présents. On distingue plusieurs espèces d’animaux qui sont caractéristiques de la Nouvelle-Zélande, comme le kiwi, le takahé (une espèce d’oiseaux) ainsi qu’une araignée venimeuse du nom de Katipo, qui effraie tout particulièrement les touristes.

Mais la Nouvelle-Zélande regorge également d’animaux qui nous sont familiers, comme a pu le constater Dylan Brayshaw. Passionné par l’océan, il a pris pour habitude de filmer et de photographier. Ce jour-là, le spectacle auquel a pu assister à travers son drone était particulièrement singulier : une nageuse encerclée par des orques.

D’abord effrayé de la possibilité qu’elle se retrouve en danger, il a commencé à saisir les images par précaution. Cependant, même si réputée comme étant le plus grand prédateurs de fonds marins, l’orque n’est pas considérée comme un danger pour l’Homme. Une situation épique qui, filmée par un drone, nous permet de constater non seulement la beauté, mais également la bienveillance de la nature que nous nous employons à détruire.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de