UN CORDON BLEU

Créé par Henri III vers la fin du XVIe siècle, le cordon bleu était en fait une distinction pour le plus méritant. Chaque détenteur faisait partie d’une élite, récompensé par un ruban bleu plutôt que par de l’argent. Par la suite, les meilleures cuisinières s’entendaient dire, par plaisanterie, qu’elles pourraient être des « cordons bleus », autrement dit, prétendre à un titre élitiste. Puis en 1832, le dictionnaire de l’Académie désigne officiellement les meilleures cuisinières comme étant des cordons bleus. Le titre de « cordon bleu » a également été conservé tel quel en Allemagne et en Angleterre pour désigner les bons cuisiniers.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de