— VAlekStudio / Shutterstock.com

C’est une évidence pour tout le monde, les oranges sont de couleur orange. Cette affirmation n’est cependant pas exacte puisqu’il s’avère que ce n’est pas toujours le cas. Ainsi, contrairement à ce que l’on croit, l’orange n’a pas été nommée d’après sa couleur habituelle.

Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est que l’agrume a été nommé orange avant la couleur orange. En effet, la première utilisation enregistrée du mot orange a été celle du fruit dans les années 1300. À l’origine, il était écrit « orenge », un mot adapté des mots sanscrits « naranga » qui désigne l’orange et qui signifie « parfumé ».

En revanche, l’utilisation du mot comme nom de couleur n’apparaît que 200 ans après, au début des années 1500, et le nom de la couleur s’inspire directement de celui du fruit. Avant cela, la couleur orange était désignée comme étant du « jaune rouge ». Il faut également savoir qu’en fait la plupart des oranges sont vertes, surtout dans les pays tropicaux, et cela grâce à la chlorophylle qu’elles contiennent et qui domine largement leur pigment naturel.

Même dans les pays occidentaux, les oranges sont normalement vertes, et on parle bien d’oranges mûres. Sans coloration, les oranges qui prennent une couleur orange sont celles qui sont en train de pourrir. Si celles qu’on voit sur le marché sont parfaitement orange, c’est parce que ces oranges-là ont été colorées pour être vendables, dans la mesure où la couleur verte est associée à des fruits non mûrs.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Aurore Dona
Aurore Dona
2 années

Je ne comprends pas trop. Je lis que les oranges sont de cette couleur parce que colorées. Mais quand on voit ou qu’on cultive des orangers, les fruits deviennent ‘naturellement’ orange en mûrissant !!