On en sait un peu plus sur l’origine de l’or : il proviendrait du magma de la Terre

Cherché par les uns, porté par les autres et prisé par beaucoup, l’or est un métal qui fascine les hommes depuis sa découverte. Mais son origine pourrait nous étonner davantage. Une équipe de chercheurs franco-chiliens a notamment découvert qu’il y avait des traces d’or dans le manteau terrestre. L’or pourrait donc provenir du plus profond de la Terre mais les hypothèses à ce sujet sont nombreuses.

OÙ A ÉTÉ TROUVÉ CET OR ?

C’est dans le cadre de recherches sur le massif Deseado, région de près de 60 000 km² située au Sud de l’Argentine que Santiago Tassara, chercheur à l’université du Chili, a fait une bien curieuse découverte. Dans la lave provenant du centre de la Terre et remontée jusqu’à la surface, il a trouvé des péridotites dans lesquelles se trouvait de l’or.

Suite à cette découverte, l’université du Chili a décidé de collaborer avec le laboratoire Géosciences Environnement de l’université Toulouse III. Michel Grégoie, directeur de recherches au CNRS, explique : « nous avons démontré que les traces d’or de quelques nanomètres à quelques micromètres visibles dans un échantillon étaient bien d’origine mantellique ».

COMMENT L’OR SERAIT-IL ARRIVÉ JUSQU’AU MANTEAU TERRESTRE ?

Il existe plusieurs hypothèses : l’or, qui est un élément chimique, peut en effet provenir soit de l’explosion d’une supernova, soit de la collision suivie de la fusion de deux étoiles à neutrons. Ainsi, l’or aurait été introduit dans la protoplanète à l’origine de la Terre il y a 4,5 milliards d’années ou serait arrivé plus tard, lors du grand bombardement il y a environ 3,8 milliards d’années.

D’après le travail de l’équipe franco-chilienne, l’or est présent dans la Terre depuis sa formation, ce qui confirme la première hypothèse. Les péridotites analysées montrent en effet qu’elles ne sont pas nées d’une explosion.

Grâce à ses analyses, l’équipe a ainsi pu reconstituer le scénario de l’arrivée de l’or jusqu’à la surface de la Terre. Il y a 200 millions d’années, lorsque l’Afrique et l’Amérique Latine se sont séparées, un matériel chaud issu de la limite entre le noyau terrestre et le manteau est monté jusqu’à atteindre la partie supérieure du manteau terrestre. 20 millions d’années plus tard, le mouvement d’une plaque tectonique lui a fait atteindre la croûte terrestre. Enfin, il y a 3 millions d’années, une forte activité volcanique a fait remonter des péridotites contenant des grains d’or, à l’image de celles découvertes dans le Massif Deseado.

L’ORIGINE DE L’OR EST-ELLE DONC ENFIN CONNUE ?

La découverte faite au Chili permet de définir une origine à l’or, mais cela ne veut pas dire pour autant que celle-ci est définitive.

Michel Grégoie, chercheur travaillant sur le Massif Deseado, détaille à Sciences et Avenir :  » Ce que nous affirmons simplement, c’est que dans cette région de Patagonie, l’or provient bien des couches profondes de la Terre, ce qui semble exclure le grand bombardement tardif. Mais dans d’autres régions, d’autres scénarios sont possibles. ».


L’émotion nous égare : c’est son principal mérite.

— Oscar Wilde