La pandémie de Covid-19 a grandement chamboulé le quotidien de nombreuses personnes à travers le monde. À cause de la maladie, de nombreux aspects du quotidien, même les plus anodins, sont devenus des tâches difficiles à réaliser. Le dernier en date concerne les soins dentaires. L’OMS a sorti une nouvelle directive qui déconseille d’aller chez le dentiste, sauf en cas d’urgence.

Une nouvelle disposition pour éviter la propagation du Covid-19

Dans une nouvelle directive, l’Organisation mondiale de la santé a émis des recommandations relatives aux services de santé bucco-dentaire dans le contexte du Covid-19. La nouvelle recommandation indique que les visites de routine, les soins esthétiques ou toute autre forme de soins non essentiels chez le dentiste devraient être reportés. « L’OMS recommande que les soins de santé bucco-dentaire non essentiels de routine – qui comprennent généralement des bilans de santé bucco-dentaire, des nettoyages dentaires et des soins préventifs – soient retardés jusqu’à ce qu’il y ait eu une réduction suffisante des taux de transmission du Covid-19 », a indiqué l’OMS dans un guide.

Cette consigne concerne essentiellement les régions où le taux de transmission du coronavirus est encore élevé. Selon les explications du docteur Benoit Varenne, du programme de santé bucco-dentaire de l’OMS, l’application de cette mesure est fortement recommandée dans la mesure où la réalisation des soins dentaires favorise la diffusion en aérosol du virus si le patient est infecté. Les principaux concernés par le danger encouru sont notamment les dentistes et le personnel des établissements de soins bucco-dentaires.  

« Leurs procédures impliquent une communication en face à face, une exposition fréquente à la salive, au sang et à d’autres liquides organiques et la manipulation d’instruments tranchants. Par conséquent, ils courent un risque élevé d’être infectés par le SRAS-CoV-2 ou de transmettre l’infection aux patients », a expliqué l’agence. Ainsi, l’OMS a préconisé que seuls les soins dentaires impliquant la gestion de douleur intense ou les soins pour assurer une bonne qualité soient effectués. Même pour ce genre de soins, l’OMS recommande aux patients d’effectuer un test avant d’aller chez le dentiste, a rapporté Live Science.

— Minerva Studio / Shutterstock.com

Une directive qui ne fait pas l’unanimité

Il est cependant à préciser qu’il n’y a actuellement pas de données concernant la transmission du Covid-19 chez le dentiste. Face à cela, l’OMS a déclaré que des recherches supplémentaires seront menées pour évaluer le risque réel qu’un patient encourt chez le dentiste concernant la pandémie. Par ailleurs, l’OMS a également tenu à préciser que même s’ils ne doivent pas être priorisés pour l’instant, effectuer des soins bucco-dentaires de manière régulière est important. L’agence a expliqué qu’un grand nombre d’individus à travers le monde souffrent de maladies dentaires à cause du manque de soins réguliers.

Face à cette directive de l’OMS, l’Association dentaire américaine (ADA) a tenu à exprimer sa désapprobation dans un communiqué de presse. « La santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé globale. La dentisterie est un soin de santé essentiel en raison de son rôle dans l’évaluation, le diagnostic, la prévention ou le traitement des maladies bucco-dentaires, qui peuvent affecter la santé systémique », a déclaré Chad P. Gehani, président de l’ADA. Le Dr Gehani a également expliqué qu’il était tout à fait possible de prendre des mesures pour éviter la propagation du Covid-19 dans les établissements de dentisterie.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
CLUZEAU Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
CLUZEAU
Invité
CLUZEAU

Encore une imbécillité de plus proférée par l’OMS !!!!