― Albert Beukhof / Shutterstock.com

Selon une nouvelle étude, un oiseau sur six a disparu en Europe depuis les années 1980. Environ 620 millions d’oiseaux ont notamment disparu du continent en l’espace de quarante ans. Sans grande surprise, l’Homme est une fois de plus au cœur du problème.

Une chute globale de 17 à 19 %

Des centaines de millions d’oiseaux ont disparu en Europe au cours des 40 dernières années, selon une étude publiée dans la revue Ecology and Evolution. Cette étude a été menée par les scientifiques de la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB), de BirdLife International et de la Société tchèque d’ornithologie. Ces derniers ont analysé les données de 378 espèces d’oiseaux en Europe sur 445. Ils ont ainsi pu conclure que les effectifs ont globalement chuté de 17 à 19 % entre 1980 et 2017.

De nombreuses populations d’espèces communes ont vu leur effectif diminuer de manière progressive à travers les années. Les bergeronnettes jaunes ont diminué de 97 millions, les étourneaux de 75 millions et les alouettes de 68 millions.

L’étude révèle que les oiseaux associés aux terres agricoles ont connu un déclin particulièrement important. Les moineaux domestiques ont diminué de près de 50 % en quarante ans, tandis que les moineaux friquets ont connu une baisse de 60 % sur la même période. Ces deux espèces ont notamment connu un déclin en raison de l’évolution des pratiques agricoles.

― DMS Foto / Shutterstock.com

Il faut mener des actions contre la crise climatique

« Notre étude est un signal d’alarme sur la menace très réelle d’extinctions », a déclaré Fiona Burns, l’auteure principale de l’étude. Cette dernière souligne qu’il est nécessaire de mener des actions contre la crise climatique. « Cela signifie intensifier l’ambition d’une agriculture plus respectueuse de la nature, agir pour la protection des espèces, de la forêt et la mise en place d’encadrement pour une pêche durable. Les aires protégées doivent aussi être rapidement étendues. »

De son côté, Anna Staneva, responsable de la conservation chez BirdLife Europe, indique que les oiseaux communs se font de plus en plus rares, car leurs espaces naturels sont détruits par l’être humain. Les gouvernements européens doivent ainsi fixer des objectifs pour la restauration de la nature. Sans action, il faut s’attendre à des printemps beaucoup plus silencieux à l’avenir. Pour aller plus loin, découvrez également 15 faits intrigants sur les oiseaux.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments