Ce petit oiseau est capable d’apprendre des mélodies et de les transmettre à sa progéniture

Des chercheurs canadiens ont découvert que le bruant des prés, un petit oiseau originaire d’Amérique du Nord, était capable d’apprendre les mélodies qu’ils avaient conçues lorsqu’elles étaient diffusées par haut-parleurs, puis de les transmettre à sa progéniture. Une découverte incroyable.

 

Un oiseau capable de reproduire des mélodies qu’il n’avait jamais entendues auparavant

Selon cette nouvelle étude étonnante menée par une équipe d’ornithologues et d’écoéthologues de l’Université de Windsor au Canada, le mécanisme d’apprentissage du langage des oiseaux serait très proche du nôtre. Ceux-ci ont en effet constaté que le bruant des prés, une espèce endémique d’Amérique du Nord, était capable de mémoriser des nouveaux chants lorsqu’ils étaient diffusés dans des haut-parleurs durant les premières années de sa vie, puis de les transmettre à sa progéniture. Comme l’a expliqué Dan Mennill, auteur principal de l’étude : « J’ai été surpris que nos haut-parleurs aient réussi à apprendre de nouveaux chants à des oiseaux sauvages ».

Les bruants des prés sont des oiseaux migrateurs qui ont l’habitude de retourner régulièrement sur leur lieu de naissance afin de se reproduire. Les chercheurs ont donc profité de cette particularité en installant des haut-parleurs qui diffusaient des mélodies particulières dans ces zones, et ont enregistré le chant de ces mêmes oiseaux lorsqu’ils revenaient sur les lieux l’année suivante.

 

Des chants transmis de génération en génération

Réalisées entre 2013 et 2018, ces expériences ont nécessité la création de haut-parleurs uniques en leur genre, capables de diffuser des chants dotés de signatures sonores particulières que les bruants des prés n’avaient jamais entendus auparavant. Durant ces cinq années, les scientifiques canadiens ont constaté qu’une trentaine de bruants des prés avaient été capables de reproduire ces motifs sonores, ce qui constitue une preuve évidente de leur capacité d’apprentissage vocal avancé. Peut-être plus incroyable encore, les chercheurs ont également constaté que les oisillons reproduisaient ces mélodies après avoir entendu chanter les adultes.

Comme l’ont précisé les auteurs de l’étude dans un communiqué : « Nous avons pu démontrer pour la première fois que leurs chants se transmettaient de génération en génération et que certains moments de leur vie se révélaient plus propices à ce type d’apprentissage. Les bruants des prés sauvages reproduisent en majorité les chants qu’ils entendent pendant leur premier été, et lors de leur première saison des amours ».

L’équipe canadienne va désormais chercher à savoir si les mélodies qu’ils ont transmises aux oiseaux persisteront à travers le temps.

© Elaine R. Wilson/Wikimedia Commons

L’homme libre est celui qui ne craint pas d’aller jusqu’au bout de sa raison.

— Jules Renard