Rien ne se perd, tout se recycle : ces pailles biodégradables sont faites en noyaux d’avocats

Alors que la pollution plastique est plus conséquente et dangereuse que jamais, certaines initiatives essayent de la réduire. Cotons-tiges, pailles et autres plastiques à usage unique seront par exemple interdit dans toute l’Union Européenne d’ici à 2021. Mais aujourd’hui c’est au Mexique que nous allons, pour découvrir une alternative au plastique fabriquée avec… des noyaux d’avocats !

 

Une idée ingénieuse et facile à appliquer au Mexique

C’est l’entreprise mexicaine Biofase qui a eu l’ingénieuse idée de fabriquer des couverts et des pailles avec des noyaux d’avocats. Le fruit y est abondant : 2 millions de tonnes d’avocats sont produites tous les ans au Mexique, ce qui en fait incontestablement le leader mondial.

Pour récupérer les noyaux, l’entreprise se tourne vers des usines qui produisent du guacamole ou de l’huile. Le plus souvent, une fois que le fruit est utilisé, ces usines brûlent les noyaux dont elles ne peuvent plus rien faire. Mais grâce à Biofase, les noyaux ont une seconde vie. Ils sont concassés pour former une résine permettant la production de couverts et de pailles écologiques.

Biofase propose des produits biodégradables qui se désagrègent dans l’air après 240 jours. Mais l’entreprise développe également des produits compostables, qui doivent être triés puis compostés.

© Pixabay

 

Trouver des alternatives au plastique : un enjeu majeur

Cette initiative s’inscrit dans la lutte contre les plastiques à usage unique qui polluent énormément l’environnement. Chaque année, ce sont 13 millions de tonnes de déchets plastiques qui se retrouvent dans nos océans. Bouteilles, sacs, cotons-tiges, pailles, et autres formes de plastiques menacent dangereusement les espèces marines les plus sensibles.

C’est pour ces raisons qu’il faut absolument trouver des alternatives au plastique. Utiliser les noyaux d’avocats semble être alors une solution viable : cette méthode évite la combustion inutile de tonnes de noyaux, et produit des ustensiles biodégradables et compostables.

Cette initiative développée par Scott Mugia depuis quelques années est donc à saluer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BIOFASE® Sustainable Plastic (@biofase) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BIOFASE® Sustainable Plastic (@biofase) le


La pensée est plus qu’un droit, c’est le souffle même de l’homme.

— Victor Hugo