© Conni M. Margaretha Sidabalok / Helen P.-S. Wong / Peter K. L. Ng / ZooKeys (CC BY 4.0)

Les abysses regorgent d’animaux mystérieux et un peu effrayants. Un bon nombre de ces animaux n’ont pas encore été découverts, et les scientifiques continuent leurs recherches pour en savoir plus à leur sujet. L’une des dernières trouvailles des grandes profondeurs est un isopode géant, surnommé le « Dark Vador des mers ».

À la découverte du cafard des mers

Une toute nouvelle espèce d’isopode géant a été découverte lors d’une enquête au large des côtes indonésiennes par les chercheurs de l’Université nationale de Singapour et de l’Institut indonésien des sciences en 2018. La nouvelle espèce, qui porte le nom scientifique de Bathynomus raksasa, a été surnommée « le cafard des mers ». La nouvelle espèce est le vingtième isopode géant dans les archives scientifiques, et bien qu’elle ressemble beaucoup à d’autres animaux de son genre, elle est plutôt grande en termes de taille.

En effet, l’isopode mesure près de 30 à 40 centimètres, ce qui en fait l’un des plus grands de son genre dans la mesure où les isopodes mesurent généralement entre 5 millimètres et 50 centimètres. En fait, l’espèce nouvellement découverte est la deuxième plus grande espèce d’isopode connue, passant juste après le Bathynomus giganteus qui mesure environ 50 centimètres. En ce qui concerne les autres caractéristiques de la bête, le cafard des mers possède 14 pattes et le sommet de sa tête ressemble au casque de Dark Vador.

Selon les scientifiques, l’animal vit sur le fond de l’océan et survit en se nourrissant de restes d’animaux marins morts. Il est également capable de passer de longues périodes sans nourriture, tout comme les cafards, d’où son surnom de cafard des mers. Les chercheurs ont également estimé que ces créatures sont abondantes dans le monde. Cela peut notamment s’expliquer par le fait qu’elles intéressent peu les prédateurs. En effet, ces isopodes ne sont pas du tout charnus, et ne constituent donc pas une source de nourriture intéressante. La description complète de l’isopode est disponible dans un article publié dans la revue ZooKeys.

Une découverte importante pour la recherche taxonomique en Indonésie

Les chercheurs ont décrit la nouvelle espèce d’isopode géant à partir de deux spécimens, un mâle et une femelle, qu’ils ont collectés au large de la côte sud de l’ouest de Java durant l’expédition SJADES 2018. Selon un communiqué de presse, cette expédition a été réalisée à environ 950 mètres de profondeur dans les abysses, mais certaines créatures ont été capturées à 2100 mètres dans les profondeurs des océans. Au total, les chercheurs ont collecté environ 12 000 créatures des grands fonds durant l’expédition, comprenant 800 espèces au total, dont 12 n’étaient pas répertoriées dans la littérature scientifique.

Jusqu’à présent, les chercheurs continuent leurs recherches pour identifier et classer tous ces animaux des abysses qu’ils ont collectés. Si un travail ardu les attend encore, ils se sont tout de même réjouis de cette nouvelle espèce découverte. « La découverte du premier Bathynomus des eaux profondes en Indonésie est très importante pour la recherche taxonomique sur les crustacés des grands fonds, étant donné la rareté de recherches similaires en Indonésie », a déclaré Conni Margaretha Sidabalok, auteure principale de l’étude, à BBC Indonesia.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
David DZIMIRA
David DZIMIRA
1 année

Qu’ont-ils fait des 12000…? Ils les ont mangé eux aussi?

Aucun intérêt car personne n’ira vivre à ces profondeurs sauf de trouver de nouvelles source de pêche