― JeanLucIchard / Shutterstock.com

Alors que les signalements de violences conjugales ont explosé pendant les deux confinements, la baisse drastique des féminicides recensés en 2020 pourrait surprendre. Avec 98 assassinats commis dans le cadre de violences conjugales, ce chiffre est le plus bas qui ait été compté depuis le début du recensement annuel des féminicides, en 2006.

Une baisse significative du nombre de féminicides

Depuis le premier janvier 2020, 111 féminicides ont été commis, a rapporté l’AFP en ce début d’année. Ce nombre comprend 98 féminicides conjugaux, 11 meurtres à l’encontre de travailleur.ses du sexe et 2 meurtres dirigés vers des personnes transgenres. Ces chiffres signent une baisse significative avec les années précédentes. Pour rappel, on dénombrait 146 féminicides fin 2019.

Indéniablement, le bilan reste malgré tout très élevé. « En 2020, il y a eu beaucoup plus de violences contre les femmes et les minorités de genre », signale Camille Lextray, militante féministe et ancienne membre du mouvement des Collages Féminicides, interrogée par l’AFP.

— Giacomo M / Shutterstock.com

Des actions à poursuivre pour faire baisser ce chiffre

En 2020, le mouvement des Collages Féminicides a vu son nombre d’adhérentes et d’adhérents augmenter de plus de 50 %. En parallèle de la médiatisation croissante des violences conjugales, le gouvernement a mis en place de nouveaux dispositifs pour inciter les femmes et les minorités de genre à se défendre des violences. Un téléphone grave danger (TGD) a ainsi été distribué à certaines victimes, de même que des ordonnances d’éloignement et des bracelets anti-rapprochement.

Selon Camille Lextray, “le gouvernement n’agit pas assez” contre le fléau des féminicides. Elle pointe du doigt la lenteur à laquelle se déploient certaines mesures urgentes, comme la distribution des bracelets anti-rapprochement, et encourage l’État à donner “de l’argent, des moyens pour les associations”.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
First
First
1 année

Bon,les mecs,y a du laisser aller…je plaisante!