— Dave Winer / Flickr

L’AT&T Long Lines Building, aujourd’hui appelé le 33 Thomas Street, est un gratte-ciel mesurant 170 mètres de haut. Il est situé à Civic Center, dans le Lower Manhattan, à New York. Il s’agit d’un central téléphonique, aussi appelé centre de commutation, utilisé pour la téléphonie longue distance ou pour des prestations de service. Mais, saviez-vous qu’en réalité ce gratte-ciel ne possède aucune fenêtre ?

Ce gratte-ciel new-yorkais a été construit en 1974 par l’architecte John Carl Warnecke. Il s’agit d’un bâtiment d’architecture dite brutaliste. En effet, il ne possède aucune fenêtre. De plus, sa façade est intégralement construite à partir de béton recouvert de granite.

L’AT&T Long Lines Building des plus atypiques et mystérieux est résistant à toute épreuve. En effet, il a été construit d’une manière à pouvoir résister à une explosion nucléaire. Des réserves sont également stockées dans les sous-sols. Celles-ci permettraient alors à près de 1 500 personnes de survivre durant deux semaines.

Ce bâtiment sert également à protéger les outils de télécommunications qu’il abrite. Néanmoins, il a souvent été décrit comme étant l’emplacement probable d’un centre de surveillance de masse de la National Security Agency (NSA) nommé TITANPOINTE. Ce nom de code a effectivement été retrouvé dans des rapports internes de l’agence. Avec l’aide d’AT&T, celle-ci disposerait d’ailleurs de matériel d’écoute capable d’intercepter n’importe qu’elle communication à travers le monde. Ce mystérieux gratte-ciel serait donc une arme géopolitique majeure pour le gouvernement américain.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de