― Aleksandra_Iarosh / Shutterstock.com

Neuralink est une entreprise fondée par Elon Musk pour fabriquer et commercialiser des puces cérébrales. Récemment, l’homme d’affaires américain annonçait qu’il souhaitait effectuer des tests sur des humains dès cette année. Cependant, une association américaine a récemment déposé plainte, accusant l’entreprise de maltraitance animale.

Le Physicians Committee for Responsible Medicine (PCRM), une organisation à but non lucratif qui lutte pour l’application de normes éthiques dans la recherche, est à l’origine de cette plainte. Dans sa plainte, ce dernier révèle des cas de « souffrance extrême, résultant de maltraitance animale et d’implants crâniens extrêmement invasifs lors des expérimentations ».

L’organisation indique qu’elle a pu accéder à plus de 700 pages de documents relatifs aux expériences menées par Neuralink à l’université de Davis, en Californie. Elle indique qu’au moins 16 des 23 singes cobayes de la firme sont morts après avoir reçu les implants crâniens qui font l’objet de leur expérimentation.

De son côté, Neuralink nie avoir soumis les animaux à des souffrances extrêmes : « Chez Neuralink, nous nous engageons absolument à travailler avec les animaux de la manière la plus humaine et éthique possible. L’utilisation de chaque animal a été largement planifiée et considérée pour équilibrer la découverte scientifique avec l’utilisation éthique des animaux », a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

Pour rappel, Elon Musk veut implanter la puce de Neuralink dans le cerveau d’humains dès cette année…

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments