Beaucoup sont ceux qui affirmeront qu’il n’y a absolument rien d’excitant dans le fait de faire le ménage. Certains diront même que c’est l’activité la plus ennuyeuse au monde. Une nouvelle étude a pourtant montré que faire du nettoyage peut provoquer des poussées d’adrénaline.

Une étude commerciale qui a abouti à des conclusions surprenantes

Une récente étude menée par la société d’étude de marché Ipsos Public Affairs, pour le compte de Procter & Gamble – plus précisément pour Mr Clean (Mr Propre) a montré que « le corps réagit à l’acte de nettoyer de la même manière qu’il réagit en regardant une voiture de course ; avec une poussée d’adrénaline et une meilleure humeur ». Certes, l’étude a été réalisée pour encourager les consommateurs à utiliser l’éponge Magic Eraser de Mr Clean, mais les résultats n’en sont pas moins surprenants.

Pour réaliser leur expérience portant le nom de code Clean Rush Study, les agents d’Ipsos ont sélectionné un échantillon de 62 personnes âgées de 25 à 45 ans. Ces dernières ont été sollicitées pour participer à quelques tâches ménagères ; et elles ont également participé à des sondages et des séances de questions-réponses. Les résultats de l’étude, nommée « Joy of Cleaning », ont été publiés par Ipsos sur SlideShare de LinkedIn.

— goffkein.pro / Shutterstock.com

Nettoyer pour se débarrasser de l’hostilité et de la nervosité

Les résultats des sondages ont notamment révélé que tous les participants ont admis que le nettoyage procure une tranquillité d’esprit et un sentiment de contrôle sur son environnement. Par ailleurs, un bon nombre d’entre eux ont également admis que le fait de nettoyer était lié à un sentiment d’accomplissement et de fierté, et diminuait les sentiments d’hostilité et de nervosité.

Mais le plus étonnant reste les résultats des mesures des données biométriques après que les participants ont réalisé des activités de nettoyage. Plus précisément, on a mesuré l’activité électrodermale et la fréquence cardiaque : ces deux indicateurs étaient des réponses corporelles automatiques que l’on ne peut consciemment contrôler et qui peuvent être liées à la montée d’adrénaline.

Il s’est avéré qu’il y a eu « des changements dans les deux, entraînés par des facteurs tels que l’enthousiasme émotionnel et l’excitation. Mr Clean a ainsi déterminé que les activités de nettoyage ont entraîné une montée d’adrénaline, un peu comme le sentiment que les gens éprouvent lorsqu’ils regardent la simulation d’une activité de haute intensité ou un événement sportif », a déclaré Ipsos dans un communiqué de presse.

« Apparement faire le ménage nous procure autant d’adrénaline qu’une course de voitures. »

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de