― Bogdan Glisik / Shutterstock.com

Suite à l’obligation des plateformes d’investir dans le cinéma français, Netflix a décidé de voir grand. La plateforme de streaming n’en finit plus de s’agrandir et a décidé de préserver le patrimoine français puisqu’elle démarre un partenariat avec la Cinémathèque française.

Désormais, Netflix intervient dans la restauration du film d’Abel Gance de 1927, Napoléon. C’est un projet faramineux (le film dure 7 heures) sur lequel se penche la Cinémathèque française depuis 2008. La rénovation doit se terminer en 2021, pile-poil « pour le bicentenaire de la mort de l’Empereur », indique Frédéric Bonnaud, directeur général de la Cinémathèque.

Par ailleurs, la plateforme de streaming américaine organisera des rencontres et des projections événementielles. Pour rappel, la plateforme est déjà à l’origine de l’avant-première de The Irishman, le film de Martin Scorsese à la Cinémathèque et de la masterclass de Damien Chazelle autour de la série The Eddy.

Finalement, au vu du catalogue de Netflix, ce partenariat tombe à point nommé. En effet, les abonnés ont déjà accès à des oeuvres françaises comme les films de François Truffaut en partenariat avec MK2, ceux d’Alain Resnais ou encore de David Lynch. L’entreprise américaine ne cesse de se renouveler et d’agrandir son catalogue pour toucher le plus grand nombre de spectateurs possible.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de