© NASA

La galaxie continue de nous en mettre plein les yeux. En effet, une nouvelle image à couper le souffle de la nébuleuse de la Tarentule a été révélée.

La nouvelle image de la nébuleuse de la Tarentule est aussi brillante qu’époustouflante. Située dans le Grand Nuage de Magellan, à environ 170 000 années-lumière de la Terre, la nébuleuse révèle des nuages de gaz vaporeux qui donnent un aperçu de la façon dont les étoiles massives façonnent cette région de la galaxie. « Ces fragments peuvent être les restes de nuages ​​autrefois plus grands qui ont été déchiquetés par l’énorme énergie libérée par les étoiles jeunes et massives, un processus appelé rétroaction », a expliqué Tony Wong, professeur à l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign.

Ce cliché peut donc changer l’image que nous avons du gaz de la nébuleuse. Les spécialistes pensaient qu’il serait trop submergé et que cela pourrait perturber la gravité pour former de nouvelles étoiles. Toutefois, ces nouvelles données montrent également des filaments plus denses où la gravité y est importante. « Nos résultats impliquent que même en présence d’une rétroaction très forte, la gravité peut exercer une forte influence et conduire à une poursuite de la formation d’étoiles », a déclaré Tony Wong.

Cette découverte permet finalement de nous offrir des indices détaillés sur le comportement de la gravité dans les régions de formation d’étoiles de la nébuleuse de la Tarentule. Prochaines étapes : étudier davantage cette région de la galaxie et utiliser ces informations pour étudier d’autres zones de formation d’étoiles précoces plus éloignées dans l’Univers.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments