La nature est une thérapie si efficace que des médecins la prescrivent à leurs patients

Observer les nuages au moins une fois par semaine ou encore trouver 10 espèces différentes de champignons en forêt, voici des exemples de prescriptions faites par des médecins écossais exerçant dans les îles Shetland. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ces étranges suggestions, faisant partie d’un programme très sérieux, ont déjà fait leurs preuves. Découverte.

 

Un programme thérapeutique d’un nouveau genre

Baptisé « Nature Prescriptions », ce programme d’un genre nouveau vient d’être mis en place cette semaine à l’intention des médecins généralistes des îles Shetland, après avoir été testé dans le service de chirurgie de l’Hôpital de Scalloway. Désormais, l’ensemble des praticiens exerçant dans l’archipel écossais sont à même de prescrire de véritables cures de nature à leurs patients. Il s’agit du premier projet du genre au Royaume-Uni, et celui-ci devrait notamment permettre d’améliorer leur tension artérielle, réduire leur risque d’AVC et les aider à lutter contre la dépression.

Selon Karen MacKelvie, qui a supervisé la mise en place du projet : « Il existe des preuves évidentes démontrant que le contact avec la nature à des effets bénéfiques sur notre santé physique et psychique. Lorsque un médecin estime que l’un de ces patients gagnerait à effectuer ces cures de nature, il lui remet un petit dépliant évoquant leurs bienfaits et comprenant également un calendrier lui donnant des idées de choses à faire, comme jardiner, camper ou écouter le chant des oiseaux, et à voir dans les Shetlands ».

© Kasuma/Pexels

 

De nombreuses études ont déjà démontré les bienfaits des « cures de nature »

Sous ses airs insolites, ce programme tout ce qu’il y a de plus sérieux a notamment été conçu afin d’aider les personnes diabétiques, dépressives ou souffrant de cancers à lutter contre ces pathologies. Comme l’explique Chloe Evans, médecin à l’Hôpital de Scalloway à l’origine du projet : « Grâce à son approche non médicamenteuse, ce programme constitue un complément qui va contribuer à améliorer la santé physique et mentale des patients. Il est gratuit, facile d’accès et permet aux gens de se rapprocher de la nature ».

De son côté, Makena Lohr, exerçant à l’Hôpital d’Oxford, estime « qu’il est grand temps que le secteur prenne conscience des bienfaits évidents de la connexion des patients avec la nature », qui ont par ailleurs été mis en évidence par de nombreuses études scientifiques. Si le programme « Nature Prescriptions » reste pour l’instant cantonné aux îles Shetland, la plupart des suggestions simples proposées par son calendrier (téléchargeable au format pdf) peuvent être appliquées quel que soit l’endroit où vous vivez.

© Oziel Gómez/Pexels

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux