Pour la première fois dans l’Histoire, la NASA avait prévu une sortie uniquement féminine dans l’espace. Le 29 mars, deux femmes astronautes devaient effectuer les réparations à l’extérieur de l’ISS. Mais à seulement quelques jours de l’opération, celle-ci est annulée. La raison ? Les combinaisons spatiales ne sont pas à la taille des femmes.

Quelle est la mission en question ?

Les astronautes de la NASA Anne McClain et Christina Koch devaient effectuer une sortie extravéhiculaire le 29 mars. Elles avaient pour mission d’installer de nouvelles batteries lithium-ion pour le système d’énergie solaire de la Station Spatiale internationale (ISS).

Pour la première fois, un binôme uniquement féminin devait donc réaliser une opération délicate de 7 heures. Le 22 mars, Anne McClain est déjà sortie à l’extérieur de la station, accompagnée de Nick Hague.

Pourquoi la mission a-t-elle été annulée ?

Initialement, il était prévu que Anne McClain porte une combinaison de grande taille, et Christina Koch une moyenne. Sauf que lors de sa sortie le 22 mars, McClain s’est rendue compte que c’est un torse rigide de taille moyenne qui lui allait le mieux. Problème : l’ISS n’a qu’un torse de taille moyenne préparé pour les sorties extravéhiculaires. Elle en possède également deux grands, et deux très grands (dont un de rechange). 

Ainsi, dans un communiqué de presse, la NASA a annoncé que pour la deuxième étape de l’opération, une seule femme pourra sortir. Le binôme sera donc constitué de Christina Koch et de Nick Hague. Anne McClain ne ressortira pas, simplement “parce qu’un seul torse de taille moyenne peut être préparé d’ici le vendredi 29 mars”.

Anne McClain
Wikimedia / Craigboy

Une combinaison spatiale à la bonne taille est essentielle pour mener à bien les opérations. Si elle est mal ajustée, cela rajouterait risques et difficultés à une activité déjà périlleuse. C’est donc pour des raisons de sécurité que la NASA a annulé la composition du binôme initial qui se disait historique.

Pour se défendre, le porte-parole de la NASA a expliqué : « Nous faisons de notre mieux pour anticiper la taille de la combinaison spatiale dont chaque astronaute aura besoin, en fonction de la combinaison qu’il a porté pendant l’entraînement au sol ». Cependant, les besoins en taille des individus peuvent changer lorsqu’ils sont en orbite, en réponse aux changements que la gravité peut entraîner dans leurs corps. En outre, aucun environnement d’entraînement ne peut totalement simuler une sortie dans l’espace en microgravité, et une personne peut constater que ses préférences en matière de dimensionnement changent dans l’espace.« 

Quoi qu’il en soit, cet évènement en dit long sur la place des femmes à la NASA. Depuis le début de la conquête spatiale, 560 astronautes ont pu aller dans l’espace, dont seulement 62 femmes. Une sortie dans l’espace exclusivement féminine devra donc attendre. Pensez-vous que la NASA se rattrapera rapidement ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de