La NASA a mis en ligne des photos des ondes provoquées par des avions supersoniques franchissant le mur du son. Une innovation qui permet de mieux comprendre le fonctionnement de ce phénomène.

Voir le mur du son relevait de l’impossible jusqu’au 6 mars dernier. C’est à cette date que la NASA a partagé le cliché de deux avions semblant naviguer au milieu d’une mer d’ondes. Les deux avions, qui volaient à moins de 9 mètres l’un de l’autre, ont été capturés par un troisième avion volant au dessus d’eux. En franchissant côte à côte le mur du son, les deux appareils ont généré des ondes de choc légèrement différentes que l’appareillage de pointe embarqué a saisies.

Nécessaires pour mieux comprendre comment les ondes interagissent et créent le « bang sonique » (son puissant caractéristique du passage du mur du son), ces clichés vont aider la NASA à développer le X-59, un avion supersonique produisant moins de bruit. Le bang sonique a beau être naturel, il est considéré comme une vraie nuisance. Développer un avion supersonique qui n’émet qu’un grondement pourrait permettre entre autre de ré-autoriser des vols commerciaux comme le faisait auparavant le Concorde.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de