Cette technologie française augmente de 9 fois l’efficacité des traitements contre le cancer

Le cancer est l’une des principales causes de décès en France. En 2017, on comptait pas moins de 150 000 décès dus au cancer ainsi que 400 000 nouveaux cas selon Santé Publique France. Aujourd’hui, une lueur d’espoir est arrivée grâce aux chercheurs de l’entreprise française Nanobiotix et de leur technologie qui augmenterait drastiquement l’efficacité des traitements.

LA NANOTECHNOLOGIE AU SERVICE DE LA MÉDECINE

L’entreprise Nanobiotix a mis au point, après 15 années de recherches, une nanotechnologie qui permettra d’augmenter jusqu’à 9 fois l’efficacité des traitements de radiothérapie. Nous ne parlons pas ici d’un dispositif qui en est à ses prémices. En effet, la technologie NBTXR3 a passé avec brio les essais de phase III et a déjà été testée avec succès sur des milliers de patients. Le traitement est actuellement en attente d’une autorisation pour ensuite pouvoir être commercialisé.

Son fonctionnement est très simple. La nanotechnologie NBTXR3 est conçue pour être injectée directement sur les cellules cancéreuses. Lorsque le patient fera son premier traitement par radiothérapie, le NBTXR3 va s’activer et multiplier par 9 l’efficacité des rayons X de la radio, et ce, directement dans la cellule cancéreuse ce qui va réduire l’impact sur les cellules saines environnantes.

UN ESPOIR POUR LE FUTUR

Les professionnels de la santé sont ravis des résultats de ce traitement. Le professeur Sylvie Bonvalot, cheffe de service sarcomes et tumeurs complexes à l’Institut Marie Curie à Paris fait d’ailleurs remarquer que “ ces données sont exceptionnelles et montrent sans le moindre doute une amélioration du traitement par radiothérapie avec un nombre significatif de réponses complètes. NBTXR3 apporte un réel bénéfice aux patients, et peut changer le standard de soin. 

Si aujourd’hui, NBTXR3 est utilisé pour le traitement exclusif des sarcomes des tissus mous, l’entreprise Nanobiotix prévoit d’en augmenter l’efficacité en l’utilisant prochainement pour les traitements des cancers de la tête et du cou et souhaite également développer un procédé d’immuno-oncologie qui boostera les défenses immunitaires du corps face au cancer.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux