Pénétrez dans l’Enterprise, le célèbre vaisseau de Star Trek recréé pour les 50 ans de la franchise

Star Trek fait rêver les fans de science-fiction depuis 1966 : comics, films, séries, jeux vidéo, livres, nous plongent dans l’univers créé par Roddenberry pour nous faire découvrir les mystères de l’univers. A l’occasion des 50 ans de la série, célébrés en grande pompe en 2016, les fans de la saga peuvent s’immerger dans leur œuvre préférée et pénétrer dans l’Enterprise, le vaisseau phare du capitaine Kirk.

En 1966 apparaissait sur les écrans américains la série Star Trek : The original Series, devenue culte pour bon nombre d’entre nous. Dans le but de commémorer la naissance de cette œuvre progressiste, James Cawley, un Trekki de la première heure, ouvre, en juillet 2016, une exposition résultant de près de 20 ans de travail. En effet, les décors de la première série, qui prenaient place sur le plateau 9 des locaux dédiés au tournage de l’œuvre, furent entièrement recréés pour offrir une immersion totale aux fans de la saga.

startrek-tosC’est en 1997 que Cawley débuta la création du lieu, après avoir reçu les plans exacts du plateau par le designer de l’époque, William Ware Theiss. Durant les 15 années suivantes, il chercha à reproduire à l’identique le lieu mythique, chinant et recréant les éléments du décor grâce à l’aide bénévole de nombreux autres fans.

Ensemble, ils recréèrent jusque dans les moindres détails les différentes pièces en étudiant la série, les scènes coupées et reportages sur le sujet. Tout, jusqu’au plus petit détail, fut minutieusement copié pour offrir aux visiteurs un tour inoubliable.

star-trek-couloirs star-trek-elements-decors star-trek-image star-trek-medecine star-trek-tos-musee star-trek

Une création épatante qui célèbre comme il se doit l’univers de la série, reprenant les éléments qui l’ont rendue célèbre et nous plongeant dans son univers.  Si, comme nous, vous rêvez de vous y rendre, sachez qu’il vous faudra tout de même prendre un billet pour Ticonderoga, New York pour avoir une chance de monter à bord de l’Enterprise. James Cawley peut être fier de lui et de son travail : longue vie et prospérité !


Un homme est bien fort quand il s’avoue sa faiblesse

— Balzac