mouche à tête orange

Considérée comme éteinte depuis 1836, la mouche gypaète, une mouche qui se démarque par sa tête orange, a été observée dans le parc national des Pyrénées. Celle-ci a notamment été redécouverte par un garde-moniteur lors d’une surveillance de veille sanitaire en février dernier.

La nouvelle a été annoncée par le parc national le 12 août dernier. La mouche à tête orange a été découverte par le garde-moniteur sur une carcasse de sanglier dans la neige à 1 700 mètres d’altitude, dans la vallée d’Ossau.

Il est à noter que l’espèce avait déjà été redécouverte en Espagne en 2010. Depuis, l’entomologiste Laurent Pelozuelo de l’université Paul Sabatier de Toulouse mobilise des chercheurs pour la chercher en France. Elle aurait été observée en 2019 et en 2020, mais sans certitude qu’il s’agissait bien de l’insecte. Selon les experts, le gypaète serait difficile à trouver. Les observations récentes démontrent qu’il se nourrit de carcasses en décomposition dans la neige, dans des zones difficiles d’accès.

Aujourd’hui, l’appel à témoin est toujours d’actualité. Si jamais vous observez l’une de ces mouches à tête orange, n’hésitez pas à la photographier, sans oublier de retenir les données géographiques ainsi que la date de la découverte. Vous pouvez informer les autorités locales ou vous adresser directement à l’entomologiste Laurent Pelozuelo.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments